Ladies-Turn-de-Helene-Harder

Documentaires / Sénégal

Ladies’ Turn de Hélène Harder, le football féminin au cœur des quartiers sénégalais

Wendigo Films C'est au tour des filles de vivre leur passion pour le football !

Partager cet article
Si le football est très populaire au Sénégal, il reste cependant considéré comme un sport masculin inapproprié pour les femmes.

Ladies’ Turn est le nom de l’association qui donne une voix aux filles aimant le sport et en particulier le football en organisant des tournois de football féminin dans ce pays.

Retraçant toutes les étapes nécessaires à l’organisation d’un tournoi de football féminin digne de ce nom, le documentaire tourné en 2011 met l’accent sur l’amour du foot par ses filles, les moyens mis en place, les difficultés rencontrées et les batailles gagnées pour que la fête portée par le sport soit belle et que le tournoi ait lieu dans les meilleures conditions.

ladies-turn


Seyni Ndir Seck, ancienne capitaine de l’équipe national du football féminin au Sénégal, s’est lancée le défi de mettre en lumière le football féminin au cœur des quartiers.

Au-delà de l’aspect positif, il est aussi question de parité. La société sénégalaise à majorité musulmane est en pleine mutation et tend à se défaire de ses préjugés où l’homme et la femme ont des rôles bien définis, ne laissant que peu de chance à celle–ci d’exprimer réellement ses envies.

Gaelle-Yomi-Seyni-N-dir-Seck-et-Jennifer-Browning

Gaëlle Yomi, journaliste sportive, Seyni Ndir Seck, ancienne capitaine de l’équipe nationale et Jennifer Browning, une Américaine férue de foot, venue travailler à Dakar, créent ensemble en 2009 la première édition de « Ladies’ Turn » et fondent, dans la foulée, l’association du même nom.


De Dakar à St-Louis en passant par Kaolack et Fatick, 19 équipes féminines s’affrontent sur les terrains de football de quartier de ces quatre régions pendant un mois et le spectateur se prend d’émotion pour elle au fur et à mesure des qualifications jusqu’à la finale à Dakar.

Elles n’ont que ça à la bouche, la passion et la détermination, peu importe le qu’en dira-t-on, parce qu’il faut dire que pour la plupart, le mensonge et la ruse pour se rendre à l’entraînement sont d’usage courant à l’égard de leur entourage, souvent opposé au fait qu’elles pratiquent le football.

L’engouement de ces filles est une réelle force pour l’association sénégalaise Ladies’ Turn, qui poussent les portes des institutions pour porter son projet au niveau national. L’intérêt discret des médias du pays est une victoire mais beaucoup de chemin reste encore à parcourir.

Le film Ladies’ Turn d’Hélène Harder (52 minutes – Wendigo Films) sera diffusé le 16 mai prochain à 15h20 sur Arte.

Bande annonce du film Ladie's Turn.

Zoom

L’association Ladies’ Turn

Ladies’ Turn est une association à but non lucratif ayant pour objectif la promotion du football féminin au Sénégal.

Les terrains de football des quartiers ne sont en général pas ouverts aux filles ; c’est pourquoi Ladies’ Turn y organise depuis 2009 des tournois de football féminin, invitant les habitants à assister aux matchs et à soutenir les joueuses.

Seyni Ndir Seck, Jennifer Browning, Bassouare Diaby (sélectionneur de l’équipe nationale féminine), Gaelle Yomi et Gervais Ndong se battent malgré les contraintes locales pour faire vivre cette association.

Travail en équipe, responsabilité, activité individuelle, le football féminin est un outil efficace pour défendre l’égalité des sexes et valoriser les femmes en les présentant d’une nouvelle manière : comme des athlètes.

« Il y a eu des avancées dans la société au Sénégal mais ce n’est pas évident et malgré des contraintes, blocages, boycottages, le combat continue » (Bassouare Diaby).

Diane N

Article précédent
Interview de William Adjété Wilson à l'occasion de l'exposition Vodouns et Orixas
Article suivant
« Kouta », d’après la trilogie de Massa Makan Diabaté
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !