Touba, Voyage au cœur d’un islam nègre

Beaux livres / Sénégal

Touba, Voyage au cœur d’un islam nègre de Eric Guglielmi et Tidiane Dioh

EG atelier / Les Éditions Alternatives A la découverte du principal lieu de pèlerinage d’Afrique noire.

Partager cet article
Touba, simple petit hameau perdu au milieu du désert il y a moins d’un siècle, est aujourd’hui une ville qui grouille et bouillonne d’activité.

Depuis que Cheick Ahmadou Bamba y a créé la confrérie des Mourides, elle est même un passage obligé pour un grand nombre de musulmans d’Afrique de l’Ouest. 

Touba, voyage au cœur d’un islam nègre tente de rendre compte de cette vie foisonnante et cherche à percer le mystère de ce lieu et de son fondateur.

Touba


Objet original, cette compilation de larges clichés au format paysage et de récits poétiques signés Tidiane Dioh réussit à nous plonger dans un monde aussi fascinant qu’inconnu. Positionné comme un acteur extérieur et pudique, le photographe Eric Guglielmi s’attarde sur des moments de la vie quotidienne et sur les environs des mosquées de la ville.

Touba-Voyage-au-cœur-d-un-islam-nègre


Mention spéciale à l’introduction de l’ouvrage, qui présente de manière riche et succinte la particularité de cette branche de l’islam, de sa naissance dans un contexte de résistance au colonisateur à son expansion dans toute la sous-région.

Touba-Livre


Dommage cependant que le livre soit assez peu maniable et que textes et photos ne soient pas mieux coordonnés.

Beau et instructif, Touba, Voyage au cœur d’un islam nègre de Eric Guglielmi et Tidiane Dioh est une très bonne entrée en matière pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de cette ville ou à la pratique de l’Islam en Afrique.

Zoom

Le Magal de Touba

Pour mieux comprendre Touba, Guglielmi et Dioh se sont concentrés sur le Magal, le jour de l’année où se réunissent deux millions de pèlerins.

Expression issue du Wolof qui signifie commémoration, le Magal est la principale réunion religieuse des Mourides.

Romain Dostes

Article précédent
African Arenas de Thomas Hoeffgen
Article suivant
Simb, le spectacle des Faux-Lions
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !