Omar-Pene

Concerts / Sénégal

Omar Pène, le retour de la légende vivante du mbalax

Après s’être mis aux abonnés absents en 2013 pour raison de santé, Omar Pène nous revient en France, serein et requinqué.

Partager cet article
Invité ce dimanche 3 août 2014 pour un week-end Sabar dans le cadre des Scènes d’été de La Villette, l’inventeur de l’ « Afro-feeling » se produit entouré du célèbre Super Diamono.

Requinqué ? Omar Pène l’est. Et c’est devant un parterre plein à craquer d’africains et d’européens mélangés - environs 4000 personnes selon les organisateurs - qu’il parait ce dimanche de fin d’après-midi dans un somptueux boubou marron en wax brillant.

Nous sommes à l’honneur et la fête Sabar s’annonce grandiose (Ndlr : « Le sabar est un terme d’origine sérère qui désigne à la fois un instrument de percussion, un style de musique, une forme de danse sensuelle et une fête traditionnelle, populaires au Sénégal et en Gambie. » In wikipédia).

Entouré des musiciens du Super Diamono - Hervé Samb, Elage Noumoukunda Cissoko, John Grandcamp, Alioune Wade et Papa Dembel Diop, Omar Sow - Omar Pène est prêt à nous faire revivre les plus grandes heures festives de la capitale sénégalaise.

omar-pene-concert


Le concert dure deux heures. Il commence en douceur avec quelques morceaux de fusion. Puis, la kora amplifiée et les percussions mbalax prennent progressivement de l’ampleur (Ndlr : « Le mbalax ou mbalakh est un type de musique populaire très dansant et très rythmé d'origine sénégalaise basé sur les percussions tama et sabar. » In wikipédia).

Toujours accompagnés de la guitare rythmique d’Hervé Samb, nous plongeons la tête la première dans un bain d’afro-feeling. (Ndlr : l’afro-feeling est la musique créée par Omar Pène et le Super Diamono. Elle mélange Mbalax, blues, jazz, reggae et salsa.)

D’un genre musical à l’autre, rythmes soutenus et moments mélodiques s’alternent. Omar Pène, de son éternelle voix chaude et puissante nous ensorcelle. Plusieurs danseurs professionnels et anonymes viennent ponctuer le concert de leurs danses aériennes et gracieuses. Le concert se termine. La pluie vient tout juste de se mettre à tomber. Nous avons voyagé à moindre frais et repartons heureux.

Portrait OMAR PENE POUR CANAL TERRE DE BLUES 2013

Zoom

Omar Pène, engagé pour les sans voix

On le nomme « La voix des sans voix ».

Depuis, les années 60 et sa célébrité grandissante, Omar Pène n’a de cesse de chanter pour la jeunesse, les enfants des rues, les femmes, ceux originaires des grandes banlieues ou des quartiers pauvres, des étudiants, des chômeurs, des paysans et de lutter contre « les pirogues de la mort ». Son engagement indéfectible envers les plus démunis lui a toujours valu le soutien d’un très large public.

En 1989, nait l’Afsud-Sénégal (l’Amical des Fans du Super Diamono) afin d'améliorer la vie des Sénégalais. En 1998, il reçoit à Johannesburg une Kora d’or et est élu aux Etats-Unis par CFTV « Meilleur musicien africain ».

Aujourd’hui, il est reconnu par un public qui a depuis longtemps traversé les frontières sénégalaises. Il est une « légende vivante de la musique africaine » sachant rester humble et généreux.

Eva Dréano

Article précédent
Kanazoé Orkestra : où le balafon burkinabé trône majestueusement
Article suivant
Poly-Rythmo, les papis béninois font de la résistance
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !