Life is not a waiting game de Tie and The Love Process

Albums / Sénégal

Life is not a waiting game de Tie and The Love Process

Premier EP prometteur d’une aventure musicale des plus originales.

Partager cet article
Une jeune et talentueuse poétesse sénégalaise fédère autour d’elle des musiciens aventureux et inspirés. De cette collaboration naît un nouvel horizon sonore appelé « l’Afro-Space Poetry ». Innovant et séduisant.

Ce n’est qu’un EP de cinq titres, mais quelle claque ! Life is not a waiting game est le résultat étonnant d’une belle rencontre : celle d’une jeune poétesse sénégalaise appelée Tie avec des musiciens innovants, dont le touche-à-tout Gimba Kouyaté au ngoni et aux drums.

Poétesse prêtresse imprégnée jusqu’au bout des ongles par son art, Tie l’est également par tous les autres : l’art de scène, la musique, la danse… Inspirée, entière, impliquée, persuadée que l’art est une voie d’éveil et de transformation sociale, Tie est à l’origine d’un projet de création novateur, celui d’une esthétique libre au service d’une vision : « the love process ». Ce Love Process qui donne très vite son nom au groupe, ou plutô au collectif qui partage cette nouvelle façon de créer et d'imaginer.

Tie-and-the-Love-Process


Entourée de musiciens aussi aventureux qu’elle, Tie exploite nos sens en jouant avec des mots d’anglais, de wolof, de français et de sérère. Rap saccadé, slam, spoken words ou « Tassu », forme de joute oratoire sénégalaise, elle nous réveille, nous secoue, nous fait tressaillir par sa diction impeccable au ton mordant et révolté.

En cinq titres, elle nous embarque dans un univers onirique unique, où tous les possibles semblent permis. Côté musical, nous sommes dans des contrées hybrides, sur des compositions atypiques à dominante rock (tirant sur le psychédélique), jazz ou hip hop où sa voix se met parfois à chanter au sein d’un chœur de femmes.

Originale et authentique, cette première œuvre, nous dit-on, s’inscrit dans ce que Tie and The Love Process appellent « l’Afro-Space Poetry ». Une belle première. Vivement l’album !

 

Tie and the Love Process – Life is not a waiting game.

Zoom

Tie, un nom à suivre

Jeune poétesse de talent, Tie, alias Ngnima Sarr, évolue entre Paris et Dakar.

Les prestations remarquées de Tie and The Love Process sur les scènes parisiennes leur ont valu le partage d’un plateau à La Bellevilloise avec le groupe de soul australien Hiatus Kaiyoté, en juillet dernier.

Seule, Tie a su s’attirer l’admiration de nombreux artistes parmi lesquels l’ovni Doctor L ou encore le rappeur californien Raashan Ahmad. Retenez bien son nom… Elle fera parler d’elle !

Lola Simonet

Article précédent
Abd Al Malik rencontre Albert Camus - L’art et la révolte
Article suivant
Just my land d’Erik Aliana
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !