Documentaires / République Démocratique du Congo

MBUDHA, la source des chimpanzés : une séance de cinéma capturée par les yeux de la forêt

Gedeon Programme / Ushuaia TV / Clair-Obscur Productions Une immersion qui laisse bouche bée

Partager cet article

Aventure humaine, écologique, biologique et scientifique, "Mbudha" révèle ce que cache les denses forêts vertes de la RDC.

En 2017, Anne Laudisoit et Caroline Thirion ont eu l'idée de se rendre en exploration dans les forêts de l'Ituri dasn l'Est de la République démocratique du Congo pour une quête incertaine et synonyme d'une très longue attente.

Au bout de quelques semaines naîtra le film-documentaire Mbudha : la source des chimpanzés.

Rethy est un tranquille village situé à quelques kilomètres de la frontière de l'Ouganda et voisin de la chaîne de montagne Mont Bleu. Autour de cette cité calme et dont les médias ne parlent pas, Anne Laudisoit rencontre les populations locales dans le cadre ses recherches sur les maladies transmises par les animaux.

Dans ses travaux, la biologiste d'Eco-Health Alliance (New-York) rencontre sur place, en 2015, Egu Loti, son ami, à qui elle fait « une promesse » de revenir dans la région. Après en avoir discuté avec les populations locales, Anne et Loti croient qu'il existe des chimpanzés dans la région. C'est inédit, et la découverte d'Anne s'avère incroyable, elle veut aller au bout de ce qui semble être une aventure inimaginable. Tout au long de l'expédition, une équipe de scientifique de l'Université de Kisangani va accompagner la chercheuse belge et la réalisatrice.

Pendant 52 minutes, les caméras suivent donc cette aventure, l'unique car l'équipe n'a pas droit à l'essai. On suit, grâce à une immersion visuelle à couper le souffle, les préparatifs, l'entrée dans la forêt, les moments de doute et des découvertes totalement inédites et euphorisantes.

« Sur le coup, on était deux, avec un caméraman qui s'occupait des plans drone. On s'est partagé le boulot et il fallait être en forme quand même. J'ai eu plusieurs aventures au Congo mais là c'est un terrain pas facile. Vous avez la pente, la brousse, la montagne, la pluie etc. Filmer dans ce contexte-là n'était pas simple, mais Anne avait adapté l'expédition pour le film et parfois il fallait refaire un plan ou sortir tout le matériel à des moments inattendus, » explique Caroline. 

L'équipe technique autour de Caroline Thirion, et notamment le chef opérateur Samuel Vandenberg - spécialiste des clichés d'animaux, a particulièrement soigné l'image, faisant ressortir le paysage vert et captivant d'Ituri. Les plans grandeur nature, la musique, les émotions font de Mbudha un film-documentaire unique dans son genre.

« Obstiné, persévérant, il faut être passionné aussi car tout le monde ne peut pas arriver ici » s'extasie Anne, à l'issue de l'aventure. Mais qu'a-t-il donc trouver ? Les chimpanzés vivent-ils dans cette région, ce qui en ferait une découverte historique ? « Anne n'avait toujours pas vu de chimpanzé en vrai, même si elle savait depuis deux ans qu'ils étaient là, » nous révèle Caroline Thirion, sa coéquipière. Mbudha répond à la question.

Au-delà de son intérêt écologique, biologique, scientifique et cinématographique, ce film-documentaire efface l'image caricaturale que la presse internationale tend à propager de cette partie du Congo. Les mots d'Anne, comme ceux des participants à l'expédition, résument parfaitement la réputation désespérante dont l'Est de la RDC fait l'objet : « Ces belles collines, pourtant encore qualifiées de zone rouge ou zone de guerre. Pourtant, la population vit en paix depuis des années et continue de subir cette stigmatisation. » Malgré tout, « cet isolement a aussi permis de sauvegarder la biodiversité », constate Anne Laudisoit.

Zoom

Un film qui a fait l'unanimité

Le film a reçu un succès critique et public l’année de sa sortie en 2018 et depuis, les critiques ne tarissent pas d’éloges à propos du film.

En 2020, Mbudha était nominé dans la catégorie « Environnement » au Festival International du Film Nature et Environnement, il a été diffusé dans le cadre de la 16ème édition du festival qui s’est tenu du 5 au 12 juillet 2021 à Busan, la 2de plus grande ville de la Corée du Sud.

Mbudha est une production de Gédéon Programmes, de Clair-Obscur Productions et de Ushuaïa TV. L’expédition de Caroline Thirion et d’Anne Laudisoit a pris quatre semaines pour le tournage en 2017. Nommé aux Trophées des Belges au bout du monde en 2018. En RDC, le Mbudha a été diffusé au grand public lors du Festival du film Européen 2019.

Iragi Elisha

Article précédent
EN ROUTE POUR LE MILLIARD, une injustice aberrante et un grand silence
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir