L'intégrale Zaïre-Congo (2ème partie)

Partager cet article

 

Integrale_zaire_congoDocumentaires / République Démocratique du Congo
5_etoiles
L'intégrale Zaïre-Congo (2ème partie)
de Thierry Michel
Cinélibre / Les Films de la Passerelle
2 documentaires : Congo River (+ Carnets de Tournage) et Les derniers colons.

 

« Plus d'un siècle après Stanley, que devient le fleuve Congo ? » C'est ainsi que s'ouvre Congo River, réalisé en 2006 (et primé dix fois !) par l'homme à la fois connu et reconnu auprès des Congolais pour son film Mobutu, roi du Zaïre.

Et près de dix ans auparavant, en 1995, Thierry Michel réalisait Les Derniers Colons (primé deux fois), qui pourrait tout aussi bien répondre à la question : « Plus d'un siècle après Stanley, que sont devenus les Blancs au Congo ? »

Congo_River_de_Thierry_Michel   Les_derniers_colons_de_Thierry_Michel

Congo River

Congo River, c'est un aller simple sur un des plus grands fleuves du monde, de son embouchure dans l'océan jusqu'à sa source, c'est aussi un aller retour dans l'histoire du pays.

Images d'archives d'un passé aux vestiges échoués sur les rives, et un tournage au coeur des « villages flottants » qui s'apprêtent à un voyage... d'une durée indéterminée.

Au rythme des aléas des étapes, le film fait découvrir la force de vie et de mort du fleuve, et du quotidien des Congolais. De la culture de la danse aux naufragés abandonnés, des rites et ancêtres du fleuve aux guerriers Maï Maï... et d'autres réalités parfois autrement terribles. Thierry Michel a voulu « montrer tout le bonheur et le tragique de la vie des Congolais » : deux extrêmes, parfois deux mondes qu'il faut connaître pour mesurer la « renaissance » de ce pays.

En bonus, les Carnets de tournage et une interview de Thierry Michel : l'occasion (à ne pas râter !) de passer derrière la caméra pour découvrir les conditions de réalisation d'un projet qui semblait « fou » : remonter le fleuve et tourner en haute définition. Mais surtout, ce sont des images inattendues et précieuses, comme la diffusion de Mobutu, roi du Zaïre aux passagers de l'embarcation... pour empêcher le passé de sombrer.

Les derniers colons

Qui sont Les derniers colons ? Ceux qui ont dû fuir les embrasements du Congo dans les années 1990, ceux qui ont préféré rester ?

Encore et toujours, Thierry Michel part à l'aventure et traverse le pays, cette fois-ci avec une petite caméra et seul, à la rencontre des « derniers colons » : un titre provoquant une présence parfois très polémique.

Faut-il condamner les Congolais pauvres de piller les maisons des Blancs ?  Les Blancs devraient-ils « tous partir » ? Une chose est sûre : il n'y a pas un seul « profil type » du Blanc. Il y a bien quelques derniers colons égarés, qui choquent par un discours ouvertement « colonialiste », il y a les enfants du pays, jeunes ou âgés, qui ne connaissent que le Congo et qui n'ont pas (ou plus) le profil du riche entrepreneur blanc, il y a aussi les missionnaires, partagés entre une vision nostalgique mais non moins aveugle du passé, et les « nouvelles recrues » qui osent juger et critiquer le legs des colons eux-mêmes.

Un sujet sensible (la fin en témoigne...) et un portrait inédit de ces « expat' » parfois oubliés qui apporte un regard  instructeur sur le vaste Congo contemporain.

 

zoom

La « belle B.O. » de Congo River par Lokua Kanza

La chanson Makanisi de Lokua Kanza ouvre Congo River, les suppléments du DVD nous offrent l'écoute de trois autres titres de l'artiste, sur fond de galerie photo du film.

On a déjà fait l'éloge du dernier album de Lokua, mais Congo River invite à se ressourcer auprès de ses créations plus anciennes, notamment son album éponyme, sorti en 2001.

Pour en savoir plus sur l'univers musical qui a inspiré Thierry Michel, il faut se plonger dans le coffret Zaïre Congo... en entier !

Anaïs Angelo

​ 

Article précédent
Le Mandat de Sembène Ousmane
Article suivant
Le Bal de Ndinga de Tchicaya U Tam'si
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !