Anais-Angelo

Anaïs Angelo

" Un premier voyage à Dakar, puis un deuxième pour mes études universitaires, et des études en histoire qui se prolongent et me portent vers le Kenya (sans abandonner le Sénégal !).

Avec un penchant pour la littérature et le swing occasionnel, je chronique pour Africavivre depuis 2011. "

Maxime-bonin

Maxime Bonin

Fondateur et dirigeant d'Africavivre.

" Je revenais de mes voyages en Afrique frustré d'être coupé aussi radicalement du continent africain. Je décide alors de continuer à vivre et à faire vivre l'Afrique à travers ses cultures en créant Africavivre.com.

C'est aussi l'envie de promouvoir des artistes insuffisamment médiatisés et de casser des préjugés dont fait l'objet le continent africain car qui mieux que les écrivains, chanteurs, réalisateurs... expriment les réalités humaines et sociales des pays africains. "

Eva-dréano

Eva Dréano

" Depuis plusieurs années, mes projets et centres d'intérêts sont tournés vers le milieu artistique et l'Afrique. Après plusieurs séjours en Afrique de l'Ouest, en Afrique Centrale et deux projets de recherche sur l'Afrique du Sud avec l' "Apartheid Museum, mémoire d'une société" et sur l'Afrique en France avec "L'art contemporain d'Afrique à travers sa diffusion et sa réception en France", je me spécialise aujourd'hui dans les Musiques africaines.

World music, afrobeat, ndombolo, coupé-décalé, ethiopian afro-jazz, afro-soul, blues du désert, électro pop africaine,… tous ces horizons musicaux m’intéressent. "

edreano@africavivre.com

Sarah-Gastel

Sarah Gastel

" Chroniqueuse et libraire dans une boutique dont le projet culturel est son fonds spécialisé sur le Monde Arabe et l'Afrique, je suis tombée dans le chaudron en lisant Roumain, Dongala et Mahfouz.

En rejoignant Africavivre, l'idée est de participer à la promotion des cultures africaines, afin qu'elles ne soient plus considérées comme exotiques et lointaines. Une meilleure connaissance contre les préjugés et les clichés.

Passionnée de cinéma et de théâtre, je suis aussi férue de voyages. Mais où que je sois, j'ai toujours un livre en main. "

Matthias-Turcaud

Matthias Turcaud

" Après avoir longtemps fantasmé sur l'Afrique j'ai, à 24 ans, enfin franchi le pas pour aller vivre au Tchad, où la spontanéité et la chaleur humaine de nombre d'habitants m'ont totalement conquis.

Viendront sans doute ensuite d'autres pays de ce continent mal-aimé et pourtant si stimulant...

Je suis surtout passionné de littérature, de théâtre et de cinéma, mais également ouvert à d'autres disciplines artistiques. "