Kasala-Ema-Edosio

Films / Nigeria

Kasala ! de Ema Edosio - Première mondiale lors du festival Nollywood Week

A Lagos ! Une voiture volée - Une journée de fou - Et beaucoup de problèmes

Partager cet article

Quelques minutes avant le début de la projection du film Kasala !, nous croisons une jeune femme pétillante de 25 ans exaltée par l’avant-première mondiale de son premier long-métrage qu’elle a à la fois réalisé et produit. 

 

Ses premiers mots : « Ce film est l’histoire d’amour entre Lagos et moi ».

Stupéfaction ! Comment peut-on déclarer son amour à une ville dont le seul nom évoque le chaos, la misère, la violence…

Le ton du film Kasala ! est donné dès les premières minutes, c’est parti pour 90 minutes de folie, d’humour, d’action au cœur d’un quartier populaire de Lagos.

Une voiture empruntée puis accidentée déclenche chez quatre jeunes nigérians une course effrénée pour trouver 20 000 nairas et réparer le désastre. S’ensuit une multitude de scènes plus cocasses les unes que les autres avec une palme décernée à l’incroyable réparation réalisée par un garagiste sorcier fumeur de pétard.

Kasala ! de Ema Edosio est une réussite : le film nous tient en haleine, la réalisation est de haut vol.

Mais la prouesse du film réside dans sa capacité à nous faire saisir la réalité de Lagos, sa beauté hors norme.

La vie dans les quartiers pauvres de Lagos, quartiers d’enfance de la réalisatrice, tient à un fil, et c’est grâce à la théâtralisation de la vie que les Lagosiens survivent. Les personnages du film sont hauts en couleurs car la comédie est au cœur du quotidien des habitants de Lagos. Et c’est cette théâtralité, cette comédie humaine qui rend la ville, selon Ema Edosio, belle et assimilable à une oeuvre d’art.

A travers ce film, la plus grande ville d’Afrique nous paraît plus accessible, plus humaine et c’était bien le but recherché de la réalisatrice Ema Edosio que de nous faire partager son histoire d’amour !

Zoom

Kasala ! Un budget de 10 000 dollars !

Dix mille dollars pour réaliser un film, c'est déjà hors norme.

Mais 10 000 dollars pour réaliser Kasala ! film d'action qui se déroule en plein coeur de Lagos, cela parait inimaginable vu d'Europe et de France.

Et pourtant c'est bien la somme dépensée par Ema Edosio pour réaliser son film Kasala !

Elle n'avait sans doute pas le choix, on peut imaginer la somme de travail et d'embûches pour arriver au bout du tournage.

Félicitations et souhaitons pour Kasala ! la même destinée que Paranormal Activity, film au budget minimaliste et au succès mondial.

Maxime Bonin

Article précédent
Comment lire une ville africaine en photos ?
Article suivant
Bal Poussière, comédie culte du Guinéen Henri Duparc
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir