Soldier of Peace de Kuku

Partager cet article

 

 

Soldier_of_Peace_de_KukuAlbums / Nigeria
5_etoiles
Soldier of Peace
de Kuku
Orig'in Production
La révélation soul Yoruba.

 

Kuku, une voix chaude et mélodieuse qui vous transporte des rives de la soul afro-américaine aux rythmes traditionnels des percussions Udu du Niger et du Nigeria. Attention, voyage initiatique !

Descendant des « Baloguns » (titres donnés aux Généraux de l’Armée royale du Nigeria), le chanteur, compositeur et interprète nigéro-américain Kuku impose une autorité toute naturelle, presque sacrée dès qu’il se met à chanter.

Chaude, épaisse et vibrante, sa voix est un instrument à vent unique qui vous étreint, vous remplit et vous emporte.

Dans son quatrième et dernier album Soldier of Peace, celle-ci est une ode aux esprits Yoruba (ethnie dont est issu Kuku), qui flottent tout autour de vous, le temps d’un voyage sonore initiatique.

Dans Soldier of Peace, le descendant des Généraux délivre un message de paix et d’amour : en yoruba, « Balogun Irorun », qui signifie « Soldat de paix ». Un paradoxe révélateur de la pensée pacifiste de Kuku qui a pourtant servi sous l’uniforme américain pendant plusieurs années.

Avec cet album, Kuku apaise les mœurs et renoue profondément avec ses racines nigérianes. De Yoruba girl à Yeye, hommage à sa mère, en passant par le titre Nigeria, le chanteur fait briller sa langue et son pays, sur un accompagnement instrumental épuré, guitare/percussions qui enrobe son timbre.

Si vous pensiez que l’afro-beat était la meilleure musique venue du Nigeria, écoutez Soldier of Peace, de la soul métissée nigériane, qui compte désormais, en plus d’Ayo et Asa, une autre voix puissante : celle de Kuku. 

Avis aux amateurs : Kuku sera le 13 juin à La Penderie, à Paris.

 

zoom

Le parcours éclectique de Kuku

Abdulzatar, Adebola, Abisoye… Kuku est né à Miami en Floride, où ses parents, immigrés nigérians, se sont installés quelques années plus tôt.

A l’âge de deux ans, il retourne à Lagos au Nigeria, et grandit comme tout petit nigérian Yoruba, dans un bain de musique traditionnelle, mêlée aux musiques étrangères, soul américaine, reggae, country, musiques du monde.

De retour aux Etats-Unis en 1993, il intègre l’Armée afin de payer ses études puis une fois son diplôme en poche, Kuku travaille en tant que graphiste.

En 2002, l’ancien soldat issu d’une grande famille de Généraux de l’Armée Royale, s’achète une guitare. Kuku, le chanteur, est né.

Sincérité de ses textes et pureté de sa voix séduisent le producteur de films documentaires Casey Callister, qui lui fait une commande pour le film Ballou. Sa voix dans ce film sera entendue dans plusieurs festivals, ainsi qu’à la Maison Blanche. Quatre albums plus tard, Kuku côtoie toujours les étoiles…

Sowen Sidoret

​ 

Article précédent
Hora Kota de Bonga
Article suivant
Congo uni 2 remix d’enfer de Patrouille des stars
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !