Le retour d’un aventurier de Moustapha Alassane

Partager cet article :
 

 

Le_retour_d_un_aventurierFilms / Niger
4_etoiles
Le Retour d’un Aventurier
de Moustapha Alassane
Cinéastes africains volume 1 - Arte Vidéo
Quand se prendre pour un Indien au Niger devient jeu dangereux.

 

L’histoire du Retour d’un aventurier de Moustapha Alassane est simple : on assiste à l’arrivée presque providentielle d’un voyageur dans son village natal du Niger, avec dans ses malles des costumes de cow-boy pour tous les jeunes du village.

En un rien de temps, tout ce beau monde se pare de ces déguisements insolites, à l’image des jeunes Kinois qui enflammaient la capitale du Congo avec leurs santiags et leurs grands chapeaux au début des années 60.

Format amateur, intrigue à la Renoir

Tourné avec des jeunes amateurs par un cinéaste débutant (Alassane n’a que 24 ans lorsqu’il tourne ce moyen-métrage), Le Retour d’un Aventurier surprend par sa fraîcheur.

Les paysages semi-désertiques, qui rappellent les lieux de tournage des Far West avec une certaine bizarrerie participent de cette ambiance à la Pasolini. Et c’est précisément cette sensation de pureté qui permet de ne pas décrocher de ce film globalement mal joué, et techniquement très limité.

Ces limites de moyens sont également compensées par un scénario bien ficelé, et bien moins simple qu’il n’y paraît.

Le jeu de gosse auquel se livrent ces apprentis cow-boys n’est pas sans rappeler La Règle du Jeu de Renoir : petit à petit, la mascarade se confond à la réalité, et les duels à coups de fausses balles de plomb prennent des conséquences désastreuses…

zoom

Les Cow-boys sont Noirs

Le film est suivi d’un documentaire tourné par le jeune Serge Moati.

Celui qui deviendra présentateur télé y déconstruit le scénario du Retour d'un Aventurier et met l’accent sur la problématique sociale, la confrontation des traditions et des influences occidentales soulevée par le moyen-métrage d’Alassane. 

A condition seulement de ne pas faire un rejet du cinéma amateur, vous pouvez retrouver ce film à notre avis plein de charme dans la série Cinéastes africains volume 1 produite par Arte Vidéo.

Romain Dostes
en-vente-a-la-boutique-africavivre
Article précédent
Hyènes de Djibril Diop Mambéty
Article suivant
La Pirogue de Moussa Touré
 
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir