Exposition Bamako Photo in Paris

Expos / Mali

Exposition Bamako Photo in Paris

Jusqu'au 7 décembre 2013 - Carré Baudouin, 121, rue de Menilmontant, Paris 20ème. Hommage aux deux maîtres et à la jeune génération de la photo malienne.

Partager cet article
Jusqu’au 7 décembre (dépêchez-vous !), le Carré Baudouin, beau pavillon perché sur la butte de Ménilmontant, à l’Est de Paris, accueille une exposition consacrée à la photographie malienne.

L’idée est excellente et la matière propice : on y redécouvre avec intérêt l’œuvre immense de Malick Sidibé et de Seydou Keita, les deux maîtres absolus de la photo sur le continent.

On ne se lasse pas de redécouvrir les portraits gracieux et élégants captés dans le Bamako des années 1960. Bamako Photo in Paris est aussi l’occasion de découvrir plus en détails le travail d’autres pères fondateurs de l’école malienne, comme Mory Bamba ou Souleymane Cissé, dont on connaît surtout l’œuvre cinématographique.

Une nouvelle vague prometteuse

Harandane-Dicko-Serie-Interieur-Exterieur

Harandane Dicko - Série Intérieur Extérieur.


Le travail de ces grandes figures de la photo a fait des émules et on se réjouit de voir que la relève se met en place, malgré toutes les difficultés que traverse le Mali en ce moment. Parmi les révélations de la photo malienne, notons en particulier Harandane Dicko, dont la série Inside Outside, ingénieuses prises de vue des rues de Bamako à travers les rétroviseurs de voitures ou de motos.

Bintou-Camara-Les-Chinois-en-Afrique

Bintou Camara - Les Chinois en Afrique.


Le reportage de Bintou Camara consacré aux Chinois en Afrique ne manque pas d’intérêt et cherche à travers un traitement quasi journalistique à capter les évolutions géopolitiques du continent tout entier. Enfin, on peut souligner l’œuvre de l’association Oscura qui ouvre (pas seulement en Afrique d’ailleurs) l’activité photographique à ceux qui manquent d’équipement.

Mory-Bamba-Les-Peuls-de-ma-region-de-Sikasso

Mory Bamba - Les Peuls de ma région de Sikasso.
Zoom

Mory Bamba, le motard photographe

Un photographe attire particulièrement le regard à côté des deux grands maîtres : Mory Bamba.

Connu pour avoir parcouru l’Afrique sur sa moto à la rencontre de ses habitants, il laisse derrière lui une œuvre réaliste et émouvante, bien que techniquement moins aboutie que celle de Sidibé et Keita.

Sa photographie Les Peuls de ma région de Sikasso est une des plus marquantes de cette exposition qui vaut définitivement le détour.

Romain Dostes

Article précédent
Les Damnés de la terre, une pièce de Jacques Allaire, d’après l'oeuvre de Frantz Fanon.
Article suivant
Nelson Mandela, un long chemin vers la liberté de Justin Chadwick
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !