Contes des sages d'Afrique d'Amadou Hampâté Ba

Partager cet article
Contes_des_sages_d_AfriqueContes / Mali
4_etoiles
Contes des sages d'Afrique
d'Amadou Hampâté Bâ
Aux éditions du Seuil
"Gardez ce livre auprès de vous.
Ouvrez-le de temps en temps,
comme on rend visite à un ami."

 

Un des combats d'Hampâté Bâ fut de défendre la richesse des traditions orales africaines qu'il récolta et compila afin de les préserver.

Nos fidèles lecteurs savent d'ailleurs que nous lui devons le fameux « en Afrique un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle ».

Ce petit livre de contes sahéliens nous présente des récits courts mais denses qui enchantent dans tous les sens du terme. Peuplés de rois cruels, d'animaux futés et diserts, ponctués par les apparitions de Satan, ces récits fantastiques et initiatiques transmettent une forme de sagesse traditionnelle où la nature est toujours présente et où l'on aborde les rapports avec la vie, la mort, la maladie, mais aussi le pouvoir, la jalousie, l'apprentissage d'une sagesse.

En effet, cette dernière affleure sans cesse derrière ces contes distrayants à l'usage des petits (et grands…) enfants. Elle prend ses racines dans l'histoire de ces peuples (Peuls, Toucouleurs, Haoussas, Mandingues…) et les traditions d'un islam africain original qui nous rappellent que Hampâté Bâ fut initié, lors de sa jeunesse, à l'enseignement de Tierno Bokar, maître spirituel soufi célèbre pour la richesse de sa pensée.

Ce petit livre (par sa taille seulement) fera le régal de ses lecteurs. Superbement mis en page, illustré de dessins et de photos, il est un cadeau idéal - la fin de l'année approchant - pour qui s'intéresse aux sagesses et aux traditions africaines.

 

Rédigé par 2Biville

 

en-vente-a-la-boutique-africavivre

​ 

Article précédent
L’art africain contemporain de Christophe Domino et André Magnin
Article suivant
Ce qu'on peut lire dans l'air de Dinaw Mengestu
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !