Africa Forever de Mokobé

Partager cet article

 

Africa_for_ever_de_MokobeAlbums / Mali - Sénégal
4_etoiles
Africa Forever
de Mokobé
Sony Music
Après son premier album solo Mon Afrique, le rappeur Mokobé signe un deuxième opus marqué par de belles collaborations.

 

Un rappeur à la frontière des genres

Ancien membre du groupe 113, déjà connu pour mélanger le rap au funk (Jackpot 2000) ou au raï (Tonton du Bled), Mokobé continue de produire une musique particulièrement diversifiée. Puisant son inspiration dans la musique africaine, il introduit dans son dernier album des instruments traditionnels (cora, goni) et des sons plus contemporains.

Le titre Africa Fiesta, empreint des rythmes coupé-décalé sur lequel apparaît justement l’Ivoirienne Nathalie Bleu, est représentatif de ce brassage. Mélodieux et énergique, ce morceau risque fort de devenir tube de l’été, comme l’ont déjà été C’est dans la Joie et Oulala les années passées.

Hommage éternel au continent africain

L’aller-retour entre l’Afrique et la France est le thème majeur abordé dans cet album.

Mokobé évoque souvent les joies et les difficultés liées au retour au pays, à la vie quotidienne au Mali, mais aussi au quotidien des jeunes d’origine africaine en France, comme dans le morceau Ca passe tout seul.

Les recours à des personnages africains loufoques, comme dans 50 CFA, et à des accents très prononcés sont un autre moyen de toujours remettre les Africains au centre de sa musique.

Plus original, un des morceaux de l’album évoque une période méconnue de l’histoire du Mali, celle des voyages en mer d’un empereur du XVIe siècle, Aboubakri II. Prenant à partie l’auditeur, Mokobé s’exclame « Je vais te surprendre, ce n’est pas Christophe Colomb qui a découvert l’Amérique, c’est Bakari II »... voilà qui mériterait quelques recherches !


en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

 

zoom

Les collaborations de Mokobé

La qualité principale de Mokobé est sans aucun doute de bien savoir s’entourer.

Déjà, le précédent album était marqué par des featurings pour le moins étonnants, comme le morceau Politic Amagni, qui réunissait Manu Chao, Amadou & Mariam et Tiken Jah Fakoly !

Parmi les artistes invités sur cet album, on peut noter quelques stars du hip-hop, comme Soprano, qui signe le très beau titre Taxiphone, ou JMi Sissoko.

Mais c’est la présence de quelques-unes des plus belles voix de la chanson africaine, notamment la chanteuse malienne Oumou Sangaré, ou le Guinéen Fode Baro qui est particulièrement appréciable.

A noter aussi un morceau (Sé men fou) avec le percussionniste de Super Etoile, Mbaye Dieye Feye.

Romain Dostes

​ 

Article précédent
Fatoumata Diawara en concert
Article suivant
Afrocubism
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !