eusebe-jaojoby

Albums / Madagascar

Eusèbe Jaojoby, le roi du Salegy

Un des meilleurs VRP de la musique malgache.

Partager cet article

Eusèbe Jaojoby est le leader du groupe du même nom. 

On le nomme le roi du Salegy. Cette musique la plus populaire de Madagascar provient des communautés afro-subsahariennes situées au nord-ouest de l'ile.

Eusèbe, maitre incontesté depuis plus de 40 ans, a su redonner à ces rythmes ses lettres de noblesse. Rencontre.

Africavivre : Vous jouez de nombreux concerts. A quoi ressemblent vos concerts ?

Eusèbe Jaojoby : On joue du Salegy, la musique, la danse la plus populaire de la grande ile. Il n'y a pas non plus que du Salegy. Il y a aussi d'autres musiques de la grande ile. Le Salegy est une musique traditionnelle de Madagascar à mesure rythmique 6/8 pour les théoriciens !

Accompagnés d'instruments modernes, qui tonnent forts comme l'accordéon, la guitare électrique, le synthé, la batterie, ces rythmes traditionnels forment la musique Salegy. C'est une musique qui se danse.

Jaojoby-eusebe-salegy

Africavivre : Quelles sont les thématiques de vos chansons ?

Eusèbe Jaojoby : Je chante beaucoup l'amour. L'amour d'Adam et Eve. Je chante également l'amour universel que nous a enseigné le Christ.

Je chante aussi la sagesse Malagasy, le fihavanana, c'est-à-dire l'amitié, le lien social, l'amour universel. Le respect entre êtres humains. Dans mes textes, je chante toutes ces valeurs malgaches.

Africavivre : Avec votre dernier album Mila Anao, votre musique renoue avec le Salegy classique. Elle est aussi beaucoup plus rock. Comment expliquez-vous vos nouvelles directions musicales ?

Eusèbe Jaojoby : Mon dernier album Mila Anao, "Besoin de toi" a des sonorités rock et pop mais ma musique se danse toujours autant.

Pour ce qui est de mon style musical, il change en fonction des personnes avec qui je joue. Nous sommes deux générations dans mon groupe. Il y a ma génération, celle des parents. Et, il y a celle des enfants, de mes enfants qui jouent avec nous. Le guitariste soliste est mon dernier garçon. Il est jeune. Il aime Carlos Santana, George Benson.

Parfois, quand je compose, je pense à eux. Ils m'inspirent. Je veux aussi leur laisser la possibilité de s'exprimer librement en musique.

Si à l'origine le Salegy était joué avec la cythare tubulaire, c'est-à-dire la valiha, ou bambou, aujourd'hui on peut jouer de cette musique avec des sons de guitares saturées, des overdrives ou des distorsions. Et comme, je joue avec des jeunes, j'écris des chansons qui leurs plaisent. Ils s'éclatent dessus et tout le monde est content.

Zoom

Le salegy, une musique traditionnelle

Le Salegy est une musique traditionnelle de Madagascar.

Le Salegy rappelle des rythmes du canton de Soweto et la brise facile qui vient des Caraîbes.

Le Salegy est actuellement plus lent que lorsque les Tsimihety et les Sakalava des groupes ethniques dans la région Sofia et Boina l'ont inventé.

Jaojoby a pris sa large contribution dans le Salegy ce qui lui a valu le titre honorifique de " roi du Salegy ".

Eva Dréano

Article précédent
Cécile McLorin Salvant, le concert privé d'une jeune Diva du jazz
Article suivant
Balade au Cap-Vert avec Elida Almeida
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir