L-Oiseau-du-Bon-Dieu-de-James-McBride

Romans africains, romans sur l'Afrique

L'Oiseau du Bon Dieu de James McBride

Gallmeister Les tribulations picaresques d'un jeune esclave noir de douze ans déguisé en fille et libéré par le légendaire abolitionniste John Brown dans l'Amérique des années 1850, au bord de la guerre de Sécession.

Partager cet article

Menée tambour-battant, voici l'histoire d'Henry Shackleford, jeune esclave noir, qui vit au côté de son père, barbier et fabriquant l'un des meilleurs tord-boyaux de tout le territoire du Kansas, jusqu'au jour où il est enlevé par John Brown.

Ce renégat abolitionniste est venu libérer, avec sa ribambelle de fils, les Pottawatomie Rifles, chaque homme de couleur.

Dès les premiers instants, le visionnaire quelque peu allumé prend Henry pour une fille et le surnomme Petite Échalote. Ce nouveau nom de baptême n'est que le début des aventures du jeune garçon qui se retrouve brimbaler de campements de rebelles dans les forêts aux champs de bataille, de petites bourgades miteuses et leurs bordels à Boston, où le vieux John harangue les foules au sujet de son combat.

James-McBride

James McBride est à la fois écrivain, scénariste, compositeur et musicien de jazz.

Le jeune homme connaîtra la peur et la faim mais aussi les lits de plume et les mets les plus délicats. Il sera témoin de la lâcheté des hommes, de leurs mensonges, de leur folie mais aussi de leur vulnérabilité et de leur bonté. Mais peu importe les obstacles, Petite Échalote a plus d'un tour dans son sac !

Réinvestissant l'Histoire américaine et ses temps troublés, les mythes du grand Ouest sauvage et convoquant des figures historiques (John Brown, Frederick Douglass, Harriet Tubman), L'Oiseau du Bon Dieu, National Book Award 2013, est une formidable épopée pittoresque et mordante qui réjouira le lecteur.

Car James McBride distille savamment dans cette trame historique un vent de folie : des personnages attachants et hauts en couleur, un matériau romanesque explosif, une langue orale et fleurie.

Le personnage de John Brown, qui se bat sur le terrain, loin des salons où la parole est reine, et parfois contre des moulins à vent, rend l'histoire profondément humaine.

Comparé à juste titre à un « Mark Twain moderne » par le New York Times, James McBride, qui interroge les racines de l'identité afro-américaine, est un auteur à découvrir.

en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

Steve Bertrand on Books: James McBride on "The Good Lord Bird"

Zoom

Une adaptation cinématographique en préparation

Après Django Unchained (2012) et 12 Years a Slave (2013), un nouveau film traitant de l'esclavage va voir le jour.

L'Oiseau du Bon Dieu sera effectivement adapté au cinéma avec les acteurs Liev Schreiber et Jaden Smith qui endosseront respectivement les rôles de John Brown et de Petite Échalote.

James McBride serait le producteur du film. Il n'en est d'ailleurs pas à son premier coup d'essai dans le 7e art car son roman Miracle à Santa Anna a été adapté par Spike Lee en 2008 dans un film au titre éponyme. Il a aussi co-écrit avec ce dernier Red Hook Summer.

Sarah Gastel

Article précédent
Comment cuisiner son mari à l'africaine de Calixthe Beyala
Article suivant
Villa des femmes de Charif Madjalani
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !