H_Art the Band

Singles / Kenya

Afropop, hip hop, slam… Janvier sur les ondes des radio kenyanes

Afropop, hip hop and slam : Kenyan radio-hits of January 2015

Partager cet article

Trois groupes - trois hits - trois clips // Three bands - three hits - three videoclips

1. Sauti Sol "Sura Yako" - Afro pop

Sura Yako (Ton visage) est un des titres de leur quatrième album "Live and Die in Africa" (Vivre et mourir en Afrique), qui a fait danser à nombre de leurs fans le "Lipala", une danse de leur invention inspirée des traditions Luhya du Kenya. Les fans étaient et sont toujours invités à envoyer leur vidéo pour une compétition de Lipala sur internet. De quoi faire travailler votre déhanché...

 

"Sura Yako" (Your face) features on Sauti Sol's fourth album "Live and Die in Africa". The single sparked a real passion for their innovative Lipala dance, inspired by the band's Luyha traditions. Followed an online dance competition on Instagram - and finally, the official music video. See below!

 

 

2. P-Unit  "Weka Weka" - Hip Hop

Weka Weka envoûte, et fait danser des administrateurs coloniaux dans une ambiance aux accents des "Les Maîtres Fous" de Jean Rouch... Avec leur single, le jeune groupe P-Unit (créé en 2010) a initié un nouveau concept de distribution musicale au Kenya : 20 shilling kenyans (moins de 0,20 €) pour télécharger le titre… Résultat : c'est le hit du moment dans les night clubs kenyans.

Weka Weka will put a spell on you. Even colonial administrators joined the dance, in an atmosphere that recalls Jean Rouch's "Mad Masters". With their newly released single, P-Unit (created in 2010), initiated a new music distribution system: 20 Kenyan shillings (more or less 20 cents in Euro and Dollar) to download and listen to the song. Weka Weka has become Kenya night clubs' favorite hit and funkiest video.  

 

3. H_art the Band "Nikikutazama" - Slam & Afropop

Depuis 2012, H_art the Band popularise la poésie chantée comme sur Nikikutazama (Si je te vois). Un groupe au style hétéroclite et aux musiciens autodidactes qui s'imposent petit à petit, non sans effort sur les télés kenyanes mais très remarqué néanmoins. De la poésie, de l'argot, du slam et surtout, une mise en scène aussi joyeuse qu'ironique…et rafraîchissante.


A young band with self-taught musicians, and a incredibly refreshing fusion of poetry, slang, slam and afropop: this is the style of H_art the Band. Add a joyful, funky dress-style, afro wigs and a touch of irony, and your get this incredible video on Nikikutazama (If I see you). If you want to know more about them: http://www.kenyanpoet.com/2014/05/19/h_art-the-band-the-fusion-of-kenyan-spoken-word-poetry-and-music/

Zoom

Sakata Dance Competition : reality-show made in Kenya

C'est déjà la sixième saison de la plus grande compétition de danse de l'Afrique de l'Est : Sakata Mashariki. Au départ, le Sakata show était une compétition régionale au sein du Kenya. Mais succès oblige, la compétition est désormais internationale, et ce sont des danseurs venus du Kenya, de l'Ouganda et de la Tanzanie qui s'affrontent au cours de "luttes dansées" (dance battle!) que les fans de break dance connaissent bien. Le gagnant du cru 2014 s'appelle The Band, et a mis la Tanzanie à l'honneur. Le jackpot : 1 million de shillings kenyans (plus de 9000 euros). En 2015, ce sera 5 fois plus… Tous les dimanches soirs sur Citizen TV.

The 6th season has already started. Not a year ago, the Sakata Mashariki show was Kenya's regional dance competition. As the success grew, the competition got harder and is now international. Dance crews from Kenya, Tanzania and Uganda compete with dance battles, well known among break dance fans. Last year's winners were from Tanzania and named themselves "The Band". They won 1 Million Kenyan shillings (more than 9000 euros). This year, it will be five times more. Every sunday night on Citizen TV.


Petit aperçu en rythme et en images // Just a few beats of Sakata Mashariki Show

Anaïs Angelo

Article précédent
Tony Allen : une vie en musique
Article suivant
Original de Fally Ipupa : « Un hit à la sauce Congolaise »
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !