Guitar Fo de Sekou Bembeya Diabate

Partager cet article

 

 

Guitar_Fo_de_Sekou_Bembeya_DiabateAlbums / Guinée
4_etoiles
Guitar Fo
de Sekou Bembeya Diabate
Discorama / World Village
Les grands classiques et les dernières compositions du maître de la guitare mandingue moderne.

 

Ce disque n’est pas récent, il date de 2004 mais reste le dernier opus d’un musicien exceptionnel.

D’origine mandingue, de Beyla en Guinée, Sekou Bembeya Diabate, est considéré comme l’un des tous meilleurs guitaristes africains.

Leader du célèbre orchestre de jazz le « Bembeya Jazz National », il entama une carrière solo dans les années quatre-vingt. Il fut surnommé « Diamond Fingers » en référence à l'un des titres de ce disque.

Les  amoureux de la guitare se régalent. Son univers musical évoque à la fois le jeu traditionnel des griots sur leur kora, le jazz et le blues mais aussi (curieusement ?) parfois la musique cubaine.

Vous l’avez compris, la virtuosité est au rendez-vous. Les mélodies sont fines et entrainantes, les rythmes syncopés qui plongent leur racine dans la musique traditionnelle africaine créent un univers sonore vraiment original, harmonieux et apaisant.

On est loin ici des machines rythmiques de Fela, mais bien plus dans un univers intimiste, fait de subtilité et de richesse mélodique et harmonique.

On retiendra plus particulièrement de cet album le fameux Diamond Fingers où Sekou Diabate fait preuve d'une virtuosité étonnante. On pourra peut-être lui préférer Guitar Fo, titre qui a donné son nom à l'album ou Biduman qui ouvre le bal.

C'est affaire de jugement personnel car dans tous les cas Sekou Diabate fait montre d'un talent qui ne faiblit pas tout le long de cet opus.

Rédigé par 2Biville


en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

 

 

​ 

Article précédent
Ethiopiques volume 4 : ethio jazz & musique instrumentale 1969-1974
Article suivant
La belle époque de Francis Bebey
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir