The buzz de Fuse Odg, le phénomène Azonto

Partager cet article

 

The Buzz de Fuse OdgAlbums / Ghana
4 etoiles
The buzz

de Fuse ODG
Off Da Ground
Le groupe emblématique du phénomène Azonto.

 

Dans cet album, il faut bien le reconnaître, une chanson éclipse toutes les autres, du reste assez banales.

Le morceau en question est l'emblème du phénomène ghanéen Azonto, cette danse qui se propage à travers le monde avec la viralité des lip dub ou du Harlem shake.

Retour sur une danse née dans les faubourgs d'Accra

A l'origine le principe de l'Azonto est tout simple : il s'agit de reproduire sur une musique rythmée des mouvements de la vie quotidienne qui nous sont propres. La femme de ménage dansera en balayant, le maître-nageur esquissera des mouvements de crawl ou de brasse.

Décalée et humoristique, l'Azonto a peu à peu été codifiée, notamment via des tutoriels vidéo qui circulent sur YouTube.

Musicalement, l'Azonto est aujourd'hui un style à part, distinct de son ancêtre, l'Apaa, auquel ont été ajoutés des éléments de hip-hop et de rap. Le morceau Azonto qui tourne en boucle a d'ailleurs été enregistré avec la rappeuse Tiffany, une autre figure marquante du mouvement.

Perfectionnée dans des studios ghanéens, l'Azonto gagne peu à peu l'Europe. Fuse ODG est d'ailleurs aujourd'hui installé à Londres, où il propage cette musique si entraînante.

 

Le single Azonto de Fuse ODG avec Tiffany.

zoom

D'autres artistes identifiés "Azonto"

Parmi les artistes Azonto présents au Ghana, Sarkodie et Castro sont certainement les plus connus.

Sarkodie est l'auteur du premier vrai tube Azonto, U Go kill me, dans lequel il est question d'une fille aux mœurs légères, une "Azonto" (ce qui aurait donné le nom au mouvement).

Castro s'est fait connaître quant à lui grâce à l'entremise du footballeur Gyan Asamoah, filmé en train de danser au rythme du morceau Do the dance.

Notons que le groupe de hip-hop nigérian P-square a lui aussi un morceau intitulé Azonto.

Parce que c'est déluré et entraînant, l'azonto emporte naturellement nos suffrages. Mais attention aux mauvaises contrefaçons, qui ont tendance à prendre le dessus sur les morceaux de qualité.

Romain Dostes

​ 

Article précédent
Guerrier de Cheick Tidiane Seck
Article suivant
Ndayaan d'Omar Pene
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !