Native Sun de Blitz the Ambassador

Partager cet article

 

Native SunAlbums / Ghana
5 etoiles
Native Sun

de Blitz the Ambassador
Blitz the Ambassador production
Le hip hop made in Ghana.

 

C’est d’abord sur scène, en live, qu’il faut découvrir la tornade Blitz the Ambassador !

Ghanéen ayant émigré aux États-Unis, ce musicien de génie y a adopté la posture hip-hop et les mises en scène « broadwayiennes ». Résultat : ses concerts sont de véritables shows à l’américaine où chacun des musiciens a son rôle à tenir et son pas à danser !

Né dans l’afro-beat de Fela Kuti et le « highlife » (« swing » ghanéen des années 1920) écouté par ses parents, Blitz the Ambassador fait souffler un vent de hip-hop dynamique sur des arrangements tantôt blues, soul, ou encore funk !

Tant que ça swingue, tant que ça groove, ça lui va ! Et pour cela, il peut compter sur son orchestre, l’Embassy ensemble. Il ne le lâche jamais, allant même jusqu’à adopter son style vestimentaire sur scène, casquette incluse !

Sa section cuivres composée d’une trompette, d’un saxophone et d’un trombone, se présente d’ailleurs comme la base même de sa musique, celle sur laquelle il peut poser son flow calibré (et parfois sa voix) sans problème.

Sorti en 2011, Native Sun n’est que le deuxième album (en plus d’un live) de Blitz the Ambassador. Mais le ghanéo-américain a bien compris que son style convoquant le hip-hop, la funk et l’Afrique serait gagnant.

Sur cet album, il a invité des artistes africains de sa génération à l’accompagner et pas des moindres : Corneille, les Nubians, Baloji, ou encore Keziah Jones.

Si vous aimez le hip-hop et l’Afrique, jetez-vous sur cet album et découvrez vite le trublion Blitz the Ambassador !


en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

En concert aux Trans Musicales de Rennes.
Single de l’album Native Sun, « Akwaaba » signifie « bienvenue » en akan au Ghana.

zoom

Blitz the Ambassador, panafricaniste avant tout

Nkrumah, Lumumba, Sankara… Comme nombre de ses confrères rappeurs, Blitz the Ambassador ne rate pas une occasion de rappeler dans ses titres les grandes figures de l’histoire africaine.

Né au Ghana puis exilé aux États-Unis où il a grandi, ce trentenaire se sent aussi bien chez lui à New York qu’à Accra.

Révélé en France en 2010 par les Trans Musicales, Blitz the Ambassador est en tournée depuis maintenant deux ans et son succès ne faiblit pas, de l’Europe qui le découvre encore à l’Afrique, en passant par l’Amérique.

Sur scène, il évoque souvent le sort de son continent et celui de son pays, le Ghana, dont il est aujourd’hui l’un des ambassadeurs les plus en vogue !

 

Lola Simonet

​ 

Article précédent
At Peace de Ballaké Sissoko
Article suivant
The Griot’s Craft de Sékouba Bambino
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !