Sketches of Ethiopia de Mulatu Astatke

Albums / Ethiopie

Sketches of Ethiopia de Mulatu Astatke

Jazz Village Ni occidentalisé, ni viscéralement éthiopien, juste majestueux.

Partager cet article

Depuis son retour sur le devant de la scène, un débat (fumeux) entoure la musique de Mulatu Astatke : celui de savoir si sa musique est vraiment représentative de l’Ethiopie.

Beaucoup le considèrent en effet comme un artefact occidentalisé du traditionnel éthio-groove, pourtant lui-même source de mélange avec les brass bands venus d’Europe et des Etats-Unis.

Avec cet album, Mulatu n’en finit pas de brouiller les cartes. Le titre à lui seul résume cette dualité : d’un côté, l’hommage à sa terre natale, à son pays chéri qui n’en finit pas de l’inspirer, même s’il vit l’essentiel de son temps hors de ses frontières. D’un autre, le clin d’œil au maître du jazz américain, Miles Davis, qui avait signé avec Sketches of Spain l’un de ses meilleurs albums.

Le curseur vers l’Afrique ?

Et si l’on devait donner une tonalité particulière à l'album Sketches of Ethiopia, on aurait du mal à dire quelles sont les influences dominantes. La volonté de célébrer la musique traditionnelle éthiopienne est très claire, en témoigne le morceau Gumuz, qui s’appuie sur les rythmes de la tribu du même nom.

Mulatu-Astatke

Mulatu Astatke a ouvert son propre club de jazz à Addis Abeba sous le nom de African Jazz Village. Il souhaite promouvoir des groupes locaux d'Ethiopie et de toute l'Afrique tout en accueillant des groupes internationaux.


D’un autre côté, Astatke n’a jamais semblé aussi jazzy : le magnifique morceau d’introduction, Azmari, en est le parfait exemple. Enfin, impossible de ne pas noter l’ouverture vers le reste du continent africain et notamment la collaboration avec Fatoumata Diawara.

Plus envoûtant et mélodieux que jamais, Astatke ne fait finalement qu’accentuer ce qu’il faisait déjà très bien, et livre un album absolument majestueux.

en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 
 

Mulatu Astatke - Live presentation of " Sketches of Ethiopia "

Zoom

Un album signé par la nouvelle maison de disque Jazz Village.

Harmonia mundi se devait d'avoir son propre label jazz ! 

C'est fait avec Jazz Village, dernier-né du Groupe, qui a pour mission de faire vivre le meilleur du jazz, de l'Europe aux Amériques, de la tradition à la modernité en passant par la soul urbaine et les nouveaux métissages.

Avec Sketches of Ethiopia, Jazz Village démarre fort et fait entrer Mulatu Astatke au panthéon des grands noms du jazz.

Longue vie à ce label qui a pour vocation de mettre en avant des vétérans, de jeunes héros et des artistes en devenir. Quand qualité et diversité font bon ménage !

Romain Dostes

Article précédent
The rising of the son de Patrice
Article suivant
Eva de Dino D’Santiago
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !