Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie

Partager cet article

 

Aya_de_Yopougon_de_Marguerite_Abouet_et_Clement_OubrerieBandes dessinées / Côte d'Ivoire
4_etoiles
Aya de Yopougon
de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Gallimard - Collection Bayou
Une Afrique bien vivante, loin des clichés.

 

Allez, oubliez tous vos préjugés sur l'Afrique.

Plongez dans la vie quotidienne d'une jeune fille de Yopougon, un quartier populaire d'Abidjan.

Aya et ses copines Bintou et Adjoua croquent la vie à pleines dents : elles aiment faire la fête dans les maquis, ont des aventures et se débrouillent pour contourner les interdits de leurs parents.

C'est drôle, vivant et coloré. On dévore les 4 tomes pour suivre le passage d'Aya de l'adolescence à l'âge adulte avec tous les bouleversements que cela entraîne.

Une Afrique émouvante, attachante pour une lecture instructive.

A noter en fin de chaque volume un petit lexique accompagné d'explications pour attacher son bébé dans le dos, cuisiner un kédjénou de poulet ou encore nouer un pagne autour de sa taille...

zoom

Yopougon, Abidjan, dans les années 1970...

"Dans les années 1970, la vie était douce en Côte d'Ivoire. Il y avait du travail, les hôpitaux étaient équipés et l'école était obligatoire. J'ai eu la chance de connaître cette époque insouciante, où les jeunes n'avaient pas à choisir leur camp trop vite, et ne se préoccupaient que de la vie courante : les études, les parents, les amours…"

Et c'est cela que Marguerite Abouet raconte dans Aya, "une Afrique sans les clichés de la guerre et de la famine, cette Afrique qui subsiste malgré tout car, comme on dit chez nous, la vie continue..."

en-vente-a-la-boutique-africavivre

​ 

Article précédent
Dakar des insurgées de Oumou Cathy Bèye
Article suivant
Mes Hommes à moi de Ken Bugul
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir