Didier-Bilé-Ewa

Albums / Côte d'Ivoire

Didier Bilé, porte-étendard du zouglou ivoirien

It Will Go Productions Des cités universitaires d’Abidjan, aux planches des théâtres parisiens.

Partager cet article

Bien que le paysage musical ivoirien actuel soit marqué par la prédominance du coupé décalé, et par l’apparition, certes discrète, d’une scène hip-hop, il y a un courant musical qui continue, tant bien que mal, à obtenir les faveurs des Ivoiriens, c’est le zouglou ; ce courant musical, né à l’aube des années 90, dans les milieux estudiantins d’Abidjan, porteur de messages contestataires et de fines observations de la société ivoirienne.

Et dans ce registre, Didier Bilé ne fait pas pâle figure, cet ancien leader des Parents du Campus, groupe phare du mouvement originel, autoproclamé « Roi du Zouglou » est plus que jamais à l’œuvre.

Didier-Bile

Didier Bilé avec le grand Léao de Khaurey !

Si à son âge, l’artiste ivoirien ne peut évidemment plus parler des conditions de vie calamiteuses des étudiants du campus de Yopougon (quartier d’Abidjan), bien qu’elles ne se soient pas réellement améliorées, Didier Bilé n’a pas pour autant laissé tomber l’idée de critiquer, en musique et en humour, les incohérences du monde qui l’entoure.

didier-bilé-ewa


Aujourd’hui installé en France, il s’amuse, dans le spectacle Pas Sage ! Et Clandestin, de son parcours migratoire et des nombreuses similitudes entre les sociétés ivoiriennes et françaises.

Un stand-up qui révèle les talents d’humoriste de l’Ivoirien, tout en faisant la part belle à la musique. C’est dans ce cadre qu’est née « Ewa », l’une des chansons phares du spectacle, dont Didier Bilé vient de dévoiler le clip.

Mais comme on dit, « l’eau la plus fraîche est celle qui sort de la bouche du poisson », donc allez regarder le clip, et, si l’occasion s’offre à vous, le spectacle de Didier Bilé !!

Didier Bilé et la famille zouglou - Ewa (Clip Officiel)

Zoom

Pas Sage ! Et Clandestin, le one-man-show de Didier Bilé !

Sur scène, Didier Bilé est entouré de sa famille zouglou, composée de Hyova, Thomas Gueï et Léao de Khaurey.

Le spectacle, produit par It Will Go Productions, n’a connu aujourd’hui que quelques représentations au théâtre du Ménilmontant, mais est d’ores et déjà reprogrammé, à la rentrée sur une autre scène parisienne, celle du théâtre de Dix Heures ; et si le succès reste au rendez-vous, pourra espérer une tournée de plus grande envergure.


Teaser : Pas Sage! Et clandestin.

Aodren Pecnard

Article précédent
Alune Wade, à la recherche de l’Afrique des années 70 et de ses sonorités cubaines
Article suivant
Avec Cheikh Lô, la musique n’a pas de frontière
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !