Le Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou en concert

Partager cet article

 

 

Le_Tout_Puissant_Orchestre_Poly_Rythmo_de_Cotonou_en_concertConcerts / Bénin
4_etoiles
Le Tout Puissant Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou en concert
La Cigale à Paris le 20 avril 2011
La renaissance d'un groupe mythique.

 

Quelle histoire ! Après 20 ans d'absence totale, l'Orchestre Poly-Rythmo signe un retour fracassant avec un nouvel album et une tournée mondiale.

Que s'est-il passé ? Après avoir enflammé la scène musicale d'Afrique de l'Ouest dans les années 70 et 80, le groupe ne se relève pas du décès de son guitariste Bernard Zoundégnon.

Elodie Maillot, jeune journalise française se lance à leur recherche en 2007 et se transforme en manager pour relancer leur carrière alors qu'ils vivotent au Bénin loin de leurs fastes d'antan.

Et le résultat en concert est plein d'entrain : un show rodé sous l'impulsion de Vincent Ahehehinnou, chanteur et ambianceur du groupe.

La salle danse rapidement sous les rythmes funk, soul ou afrobeat qui se succèdent.

Le plaisir du groupe est palpable et communicatif, un moment de communion musical partagé par tous, des fans de la première heure aux plus jeunes qui découvrent cet orchestre épatant, joyeux et nature.

Une nouvelle jeunesse pour ces papys qui ont attendu l'âge de la retraite pour renaître et se produire hors d'Afrique.

 

zoom

Au rythme de l'histoire du Bénin

En 1972, Mathieu Kérékou prend le pouvoir par un coup d'Etat et le Dahomey devint République populaire du Bénin en 1975.

Très vite, l'Orchestre Poly-Rythmo épouse l'idéologie marxiste-léniniste et deviendra presque l'orchestre officiel du gouvernement.

Il adaptera certaines de ses chansons à la cause du pouvoir en place et participera à de nombreux galas... jusqu'à la défaite, lors de l'élection présidentielle de 1991, de Kérékou battu par Soglo.

Maxime Bonin
en-vente-a-la-boutique-africavivre

​ 

Article précédent
Koffi
Article suivant
Arsenal de Belles Mélodies de Fally
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !