Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?

Partager cet article

 

Nos_heros_reussiront_ils_de_Ettore_ScolaFilms / Angola
5_etoiles
Nos héros réussiront-ils à retrouver leur ami mystérieusement disparu en Afrique ?
de Ettore Scola
Documento Films
Une comédie italienne délirante tournée en Angola.

 

Fatigué de la vie mondaine et routinière qu’il mène à Rome, le riche directeur de maison d’édition incarné par Alberto Sordi décide de partir à la recherche de son beau-frère en Afrique. Celui-ci a disparu quelques années plus tôt du côté de l’Angola. L’aventure, cocasse et pleine de rebondissements, lui permet de retrouver celui qui est devenu chef d’une tribu. 

La colonisation portugaise en Angola en toile de fond

Tour à tour, cet entrepreneur et son comptable joué par Bertrand Blier doivent composer avec les colons portugais. Même si le propos n’a rien de politique, ce film est l’occasion de démontrer toute la brutalité et le racisme d’une large part de l’administration portugaise dans ses colonies.

Entre 1960 et 1975, l’Angola, tout comme le Mozambique, la Guinée Bissau, le Cap-Vert et Sao Tomé, les autres composantes de l’Empire portugais, sont dans le viseur de la communauté internationale.

Ettore Scola se joue de la violence exercée contre la population locale : la scène particulièrement comique du barrage humain exigé par un couple de Portugais pour franchir un fleuve est révélatrice de ce mépris affiché au sein de l’Empire portugais.

L’Afrique vécue comme seule alternative au matérialisme

Le décalage culturel et la volonté d’exotisme du héros nourrissent l’ironie et le second degré du film. Ettore Scola se joue d’une idée qui apparaît avec les 30 Glorieuses et la consommation de masse : les sociétés occidentales sont malades de leur matérialisme, elles doivent se tourner vers l’Asie ou l’Afrique, terres d’authenticité.

En mettant en scène un riche industriel en crise de valeur, Ettore Scola renoue avec les personnages grotesques et ridicules qui font le génie de ses films.

 

zoom

Nino Manfredi, le chef de tribu blanc

Très célèbre en Italie depuis son rôle dans un autre film d’Ettore Scola, Affreux, Sales et méchants, Nino Manfredi joue ici le rôle du beau-frère disparu et recherché.

Toujours aussi truculent, il apparaît dans ce film comme un chef de tribu recherché par les créanciers, les aventuriers, les colons et tous ceux qu’il a floués au cours de son périple…

Romain Dostes

​ 

Article précédent
Le dernier Roi d’Écosse de Kevin McDonald
Article suivant
Out of Africa de Sydney Pollack
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !