Kalakuta-Republik
du 16 au 19 janvier 2018

Kalakuta Republik du burkinabè Serge Aimé Coulibaly

Au Tarmac, Paris 20ème

Partager cet article

Pour sa cinquième programmation au Tarmac, le chorégraphe et danseur burkinabè Serge Aimé Coulibaly choisit de rendre hommage à Fela Kuti, le chanteur nigérian emblématique, sur scène et hors scène 

Fela, l’artiste provocateur aux propos dérangeants, aux actes subversifs, au génie enfiévré…

Fela l’insoumis et son afrobeat rebelle. Fela, l’ami de Thomas Sankara dans le Burkina des espoirs. Fela, le « Black President » et sa république de Kalakuta, symbole de résistance et d’indépendance dans le Nigeria de l’oppression. Fela devenu un symbole, un modèle, une icône pour des générations d’artistes africains.

Kalakuta, le nom d’une prison où fut incarcéré le musicien et chanteur. Un nom qu’il a lui-même détourné pour le donner à sa résidence, à sa république des utopies. Au cœur de Kalakuta, au cœur du spectacle, le Shrine, ce lieu de vie, tout à la fois bar, temple de prières, scène, espace d’excès et de liberté où se produisait Fela, tour à tour agressif et suggestif, envoûtant et entêtant.

Du noir et blanc à la couleur, du collectif à l’individuel, le spectacle invite à la réflexion sur le rôle des leaders, leur pouvoir de fascination. Une recherche sur l’engagement du musicien, son aura, à portée de rage et de soufre.

Serge Aimé Coulibaly danse Fela ou la rencontre de deux artistes engagés et engageants.

Infos pratiques : http://www.letarmac.fr/la-saison/spectacles/p_s-kalakuta-republik/spectacle-141/

Article précédent
Ouaga Girls de Theresa Traore Dahlberg
Article suivant
Roukiata Ouedraogo - Je demande la route
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir