Projection Docs Afriques
Le 10 décembre 2013

Projection Docs Afriques : Koundi et le jeudi national

Péniche Anako - Bassin de La Villette, face au 61, quai de la Seine, Paris 19ème.

Partager cet article
Troisième film à être projeté dans le cadre des rencontres mensuelles proposées par Docs Afriques,"  Koundi et le jeudi national " filme le quotidien d'un village de 1 200 habitants à l'Est du Cameroun où chaque villageois travaille un jeudi par mois pour la coopérative de cacao qui pourrait faire vivre le village si le bois venait à manquer. Séance ce mardi 10 décembre à 20h à la Péniche Anako à Paris.

Docs Afriques nous propose de rêver ce mois-ci et d'imaginer qu'un autre mode d'organisation sociale et économique est possible, qu'il est simple de pouvoir vivre par et pour les autres, à condition de s'organiser.

C'est ce que nous apprend Koundi et le jeudi national, documentaire de la réalisatrice camerounaise Ariane Astrid Atodji, projeté ce mardi 10 décembre sur la péniche Aniko à Paris.

À Koundi, petits et grands vivent de la coopérative de bois qui exploite la forêt du village. Soit 1 200 habitants. Mais, au cas où le gouvernement central mettrait un terme à leur contrat de sylviculture, les villageois décident de planter un champ de cacao. Communément, la décision est prise d'y consacrer une journée de travail par mois. Ce sera le jeudi.

Koundi et le jeudi national


Prix spécial du jury au Festival international de Dubaï, Koundi et le jeudi national mérite toute notre attention et notre intérêt en ces temps de crise qui paradoxalement sont les meilleurs moments pour faire vivre les utopies.

en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

Extrait de Koundi et le jeudi national.

 

Koundi et le jeudi national, d'Ariane Astrid Atodji le mardi 10 décembre à 20h sur la péniche Anako.

Tarif unique : 6 €.

Renseignements : http://docsafriques.wordpress.com/

L.S.

Article précédent
Ster City : spectacle loufoque sur l'histoire de l'Afrique du Sud
Article suivant
Concert : Hommage à Aimé Césaire avec Ray Lema et Mario Canonge
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir