Un regard de cinéma sur l'Afrique du Sud
Du 5 novembre 2013 au 26 janvier 2014

Un regard de cinéma sur l'Afrique du Sud

Galerie du Jeu de Paume - 1, place de la Concorde, Paris 8ème.

Partager cet article
Dans le cadre des Saisons Afrique du Sud-France 2012&2013 et du Festival d'Automne à Paris, la Galerie du Jeu de Paume propose dans sa programmation cinéma Un regard sur l'Afrique du Sud. Du 5 novembre 2013 au 26 janvier 2014, l'occasion unique en France de découvrir un panel complet du cinéma sud-africain d'hier à aujourd'hui. 

Les Saisons Afrique du Sud-France 2012&2013 et le Festival d'Automne à Paris sont partenaires de l'événement Un regard de cinéma sur l'Afrique du Sud bientôt proposé par la Galerie du Jeu de Paume.

Du 5 novembre 2013 au 26 janvier 2014, la galerie projettera au sein de son cinéma un large panel des films les plus marquants du septième art sud-africain.

Des heures sombres de l'apartheid filmées par des documentaires aux tournages interdits (Come Back Africa, Last grave at Dimbaza), à la résistance culturelle, organisée au sein du média Drum, arme médiatique évoquée par le film éponyme, mais aussi manifeste dans l'émergence de danses de contestation (Mapantsula), ce portrait de cinéma évoluera en fonction de l'histoire violente et complexe de la nation arc-en-ciel.

Après l'abolition de l'apartheid en 1991, le cinéma accompagne les changements sociaux et politiques et investit les lieux symboliques : les townships (où se déroule Fools) et Soweto qu'évoque Hidjack Stories.


Zulu Love Letter

Zulu Love Letter.


Dans les années 2000, la Commission Vérité et Réconciliation est au travail. Par les confessions publiques des bourreaux que l'on amnistie une fois leurs crimes avoués, la société sud-africaine est en pleine catharsis, ce que renvoie le film Zulu Love Letter. Dans Le secret de Chanda (Sélection Un certain regard à Cannes), Oliver Schmitz évoque les graves tabous de la société post-apartheid, au premier rang desquels le sida.

À ce jour, de jeunes cinéastes atypiques et de grand talent font leur apparition, comme Sara Blecher, réalisatrice d'Otelo Burning ou encore Oliver Hermanus et son film Beauty. 

L'Afrique du Sud accueille aujourd'hui de plus en plus de tournages européens et américains désireux de profiter de ses paysages grandioses à moindre coût. Elle est le refuge de nombreux réalisateurs africains qui y trouvent les moyens et conditions de réaliser leurs films. C'est de cette attractivité et des échanges productifs entre l'Afrique du Sud et certains de ces pays africains, frontaliers ou non, en matière de production cinématographique, dont il sera question dans la série " Transgresseurs ", une sélection dédiée aux cinéastes de l'Afrique subsaharienne, série de films proposée du 1er au 10 décembre 2013.


Le secret de Chanda

Le secret de Chanda.


Programme d'Un regard de cinéma sur l'Afrique du Sud.

- Mardi 5 novembre, 19h - Ouverture du cycle
> Rhodesia Countdown (1969, 30’) de Michael Raeburn
> Zimbabwe Countdown (2003, 55’) de Michael Raeburn
En présence du réalisateur et de Danièle Hibon

- Vendredi 8 novembre, 11h30
> Nelson Mandela au nom de la liberté (2009, 90’) de Joël Calmettes

- Samedi 9 novembre, 14h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> Hijack Stories (2000, 94’) d’Oliver Schmitz
- Samedi 9 novembre, 16h30 - Soirée officielle d’ouverture du cycle en présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> Mapantsula (1987, 104’) d’Oliver Schmitz

- Dimanche 10 novembre, 14h30 - En présence de Danièle Hibon
> DRUM (2004, 95’) de Zola Maseko
- Dimanche 10 novembre, 16h30 - En présence de Danièle Hibon
> The Burning (1967, 31’) de Stephen Frears
> Come Back, Africa (1959, 82’) de Lionel Rogosin

- Mardi 12 novembre, 19h - En présence de Danièle Hibon
> Have You Seen DRUM Recently? (1998, 77’) de Jurgen Schadeberg
> Beautés cachées, sales histoires (2005, 26’) de Robyn Orlin

- Vendredi 15 novembre, 11h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> A Lion’s Trail (2002, 52’) de François Verster

- Samedi 16 novembre, 14h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> The Mother’s House (2006, 76’) de François Verster
- Samedi 16 novembre, 16h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> Sea Point Days (2009, 93’) de François Verster

- Dimanche 17 novembre, 16h30 - En présence de Danièle Hibon
> State of Violence (2010, 77’) de Khalo Matabane

- Vendredi 22 novembre, 11h30 - En présence de Danièle Hibon
> Chroniques sud-africaines Atelier Varan (1998, 110’) de l’atelier Varan de Johannesburg

- Samedi 23 novembre, 14h30 - En présence de Danièle Hibon
> Story of a beautiful country (2004, 73’) de Khalo Matabane
- Samedi 23 novembre, 16h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> The grass is singing (1982, 102’) de Michael Raeburn

- Dimanche 24 novembre, 14h30 - En présence de Danièle Hibon
> When We Where Black (2006, 240’) de Khalo Matabane / épisodes 1 et 2
- Dimanche 24 novembre, 16h30 - En présence de Danièle Hibon
> When We Where Black (2006, 240’) de Khalo Matabane / épisodes 1 et 2

- Mardi 26 novembre, 19h
> Beauty (2011, 99’) d’Oliver Hermanus

- Samedi 14 décembre, 14h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> Fools (1997, 90’) de Ramadan Suleman
- Samedi 14 décembre, 16h30 - En présence du réalisateur et de Danièle Hibon
> Zulu Love Letter (2004, 105’) de Ramadan Suleman

- Dimanche 15 décembre, 16h30
> Le Secret de Chanda (2010, 106’) d’ Oliver Schmitz

- Mardi 21 janvier, 19h - Projection en avant-première en France en présence de Danièle Hibon
> Of Good Report (2013, 104’) de Jahmil X.T. Qubeka

- Samedi 25 janvier, 16h30 - En présence de Danièle Hibon
> Otelo Burning (2011, 97’) de Sara Blecher

- Dimanche 26 janvier, 14h30 - Projection en avant-première en France en présence de Danièle Hibon
> Last Grave at Dimbaza (1973, 42’) de Nana Mahamo
- Dimanche 26 janvier, 16h30 - Projection en avant-première en France en présence de Danièle Hibon
> Berea (2013, 15’) de Vincent Moloï et de The African Cypher (2012, 88’) de Bryan Little

 

Le secret de Chanda, bande-annonce. 

 

Un regard de cinéma sur l'Afrique du Sud, du 5 novembre 2013 au 26 janvier 2014 à La Galerie du Jeu de Paume à Paris.

Tarifs : Séance : 3 €, gratuit sur présentation du billet d'exposition du jour et pour les abonnés.

Renseignements : www.jeudepaume.org et www.festival-automne.com.

L.S.

Article précédent
Expo Quai Branly : Secrets d'Ivoire, l'art des Lega d'Afrique centrale
Article suivant
Expo Quai Branly : Secrets d'Ivoire, l'art des Lega d'Afrique centrale
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir