Festival-Tempos-du-Monde-2019
du 22 au 25 mai 2019

FESTIVAL TEMPOS DU MONDE avec Seun Kuti, Damily, Baloji et la fanfare Olaïtan

A Saint-Paul-lès-Dax (40)

Partager cet article


La 20ème édition du Festival Tempos du Monde se déroulera du 22 au 25 mai 2019 à Saint Paul Les Dax dans les Landes (40).

" C’est autour d’une ambiance colorée, musicale et épicée que le Festival Tempos du Monde rassemble les landais d’ici et d’ailleurs depuis maintenant 20 ans.

Implanté en plein coeur des Landes à Saint-Paul-lès-Dax, les Tempos du Monde ont pour objectif de faire découvrir des musiques et cultures diverses. Cette année, le festival renouvelle ses engagements et valorise ses actions par un mariage des cultures et une programmation métissée. Un proverbe dit : « tout seul on avance plus vite mais à plusieurs on avance plus loin ». On pourrait rajouter « de cultures différentes, notre route sera plus riche ».

Pour ce 20ème anniversaire, les Tempos du Monde vous délivrent un visa pour un voyage musical sans frontières pour faire danser les landais et tous ceux qui veulent nous rejoindre. De la Jamaïque au Nigeria, de Madagascar à Haïti, du Congo au Canada... Parce que la musique doit dire, provoquer, surprendre et émouvoir.

L’objectif de ce rendez-vous métissé est d’agir contre toute forme de discrimination et d’exclusion pour favoriser la connaissance de l’autre, la vie ensemble, le partage et la solidarité internationale."

Pierre-Yves Lotte, président du festival Tempos du Monde

Au programme parmi les artistes africains :

Concert
SEUN KUTI & EGYPT 80 - Nigeria

Afrobeat Power ! Du côté de Lagos, la légende du roi Fela est entière, et poursuit son chemin, incarnée par Seun Kuti. Point levé et saxophone en bandoulière, le fils terrible honore les penseurs des indépendances africaines en leur offrant des hymnes inflexibles.

Un torrent de rythmes qui prend sa source dans des cuivres gonflés de funk et de chants de transe. Sa musique, vivante et sauvage, est celle de ceux qui croient encore au changement. Une révolution autant artistique que politique !

Révolté notoire, Seun Kuti reprend avec fougue le flambeau de l’afrobeat transmis par son père : étourdissant !

Concert
DAMILY - Madagascar

Rendez-vous en terre inconnue, à Tuléar, ville au sud de Madagascar, où se pratique un style musical local bouillonnant : le tsapiky. Rythmé par des percussions en peau de zébu, des guitares électriques dénouées et des voix aigües, ce beat endiablé se chante et se danse à plusieurs, avec ivresse et entremêlements, sur les places électrifiées du sud malgache.

Parmi les virtuoses du genre figure le guitariste Damily, qui nous emmène dans les « basesas » (les bals des villages de la brousse) sur son douzième album, Valimbilo, collection de huit jams fiévreux, étendus, distordus, et témoignage puissant de cet héritage régional longtemps préservé de la globalisation, ici paru chez le label suisse Bongo Joe. (Texte Radio Nova)

Concert
BALOJI - Congo - Belgique

Baloji, dont le surnom pourrait se traduire par « sorcier », semble effectivement détenir des pouvoirs, tant il excelle dans de nombreuses disciplines puisqu’il est à la fois poète, auteur-compositeur, acteur, performeur, réalisateur et styliste. Quant à sa musique, elle est inclassable, à la croisée de la rumba congolaise, de l’électro anglaise, du rap, de la soul, du funk, du jazz…

Concert - Déambulation
Fanfare OLAÏTAN - Bénin

La fanfare Olaïtan, qui signifie «la source ne tarie jamais», est composée de 8 musiciens unis pour valoriser la culture traditionnelle du Vaudou, dont le Bénin en est le berceau. Les cuivres et les percussions se mêlent pour ne faire plus qu’un, à ressentir en dansant et en chantant. On n’écoute pas la fanfare Olaïtan, on la suit, on la vit et on la partage.

Quand on sait ce que le Bénin est capable d’apporter à la culture des fanfares, c’est tout naturellement que Zn Production a voulu collaborer avec ces musiciens hors-normes, véritables gardiens de la musique que nous appelerons «vivante».

Documentaire - Ciné Rencontre
L’OPÉRA DU BOUT DU MONDE - Madagascar

Un road movie historique dans les coulisses de l’opéra Maraina, entre La Réunion, Madagascar
et... Paris, pour découvrir en musique l’histoire des premiers habitants des îles de l’Océan Indien.

En présence du réalisateur César Paes

Programmation complète : http://www.temposdumonde.com/

Article précédent
Esclavages et post-esclavages, libres après les abolitions ?
Article suivant
Festival RARES TALENTS 2019, édition spéciale en hommage à Hilaire Penda
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir