Festival de cinéma de Douarnenez

Partager cet article

Festival_cinema_douarnenez

du 19 au 27 août 2011

Festival de cinéma de Douarnenez

Douarnenez - Finistère

Le festival de Douarnenez pour sa 34ème édition met à l'honneur l'Afrique du Sud.

L'Afrique restait une région très peu explorée par le Festival de cinéma de Douarnenez. 2011 répare cette injustice et sera la première immersion dans l'Afrique Sub-saharienne, dans sa partie Australe.

Il y avait cent raisons conséquentes pour l'inviter à Douarnenez : qu’il s’agisse des cinématographies (peu connues, produites et réalisées en Afrique du Sud, en France, en Grande-Bretagne, au Canada, en Allemagne, aux Pays-Bas...) dont celles traitant des peuples sud-africains -l'Afrique du Sud est riche de quelques quarante familles humaines qui y vivent et la composent, dessinant un patchwork d'une trentaine de langues !-, ou des expressions actuelles par l’image des jeunes générations qui n’ont pas vécu les heures sombres de l’histoire, qu’il s’agisse des diasporas du Continent qui viennent y chercher des issues ou des politiques mises en place, dont toutes les initiatives de transformations du pays : bref, une immersion dans le passé, le présent et les futurs espérés.
Le 34ème festival de Douarnenez, dans sa fin de la terre d’Europe, va s’atteler à explorer ces questions, les remettre en cause, se faire l’écho d’un pays-continent, lui aussi à la fin de la terre d’Afrique. Deux Finistères.
Cinéastes, auteurs, militants, critiques, universitaires et chercheurs, acteurs de réflexions, d’initiatives, de mobilisations, figures emblématiques, associations engagées, viendront mettre en partage et questionner ce que nous savons et ce que nous ignorons, ici et là bas, d’une partie des humains de notre monde en marche : qu’ils soient Zoulous ou Xhosas, Pedis ou Métis du Cap, Tswanas ou Afrikaners, Portugais ou Britanniques, Tsongas ou Swazis, Tamouls ou Vendas, Pondos ou Ndébélés et Tembus, etc.
Le cinéma sera le cœur de 2011, avec, au côté de réalisateurs et d'écrivains, des photographes et des plasticiens d’Afrique du Sud.

​ 

 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir