Affiche Photoquai 2013
Du 17 septembre au 17 novembre 2013

Photoquai 2013 expose quatre photographes africains

37 Quai Branly, Paris 7ème.

Partager cet article
Depuis sa création en 2007, la biennale de photographie Photoquai met en valeur la photographie non occidentale. Dans la sélection de cette édition, les travaux de quatre photographes du Burkina Faso, du Nigeria, du Mozambique et d'Afrique du Sud.

À partir du 17 septembre et jusqu'au 17 novembre 2013, la biennale de photographie Photoquai reprendra ses quartiers le long du quai Branly et dans le jardin du musée. Elle exposera en plein air de grands tirages de photographes venus du monde entier.

Quatre photographes du continent africain ont été sélectionnés cette année pour exposer certains de leurs travaux. Des travaux choisis selon le thème de l'édition 2013, " Regarde-moi ", qui entend célébrer la figure humaine, évoquant au travers d'un cliché d'une personne et de son contexte, ses doutes, ses espoirs, ses contradictions, ses rêves, ses paradoxes...

Aux commandes de la sélection africaine, on retrouve le directeur de la célèbre école sud-africaine de photo Market Photo Workshop, John Fleetwood. Fin connaisseur, il a mis en avant les clichés de quatre professionnels du continent, talents en devenir.

Vous pourrez ainsi découvrir le travail de Filipe Branquinho. Né au Mozambique, ce dernier a fait des études d'architecture avant de découvrir la photo au Brésil où il a étudié.

photoquai2013-branquinho-filipe-mozambique

Photo de Filipe Branquinho.


Autre regard, autre contexte, celui du Sud-Africain Thabiso Segkala, ancien élève du Market Photo Workshop. Grâce à une bourse reçu de son établissement en 2010, il a pu développer un projet personnel intitulé Homeland. C'est ce projet qui sera exposé à Photoquai 2013.

photoquai2013-sekgala-thabiso-afriquedusud

Projet Homeland de Thabiso Segkala.


Né dans l'état d'Imo au Nigeria en 1981, Adolphus Opara exposera ses photos intitulées Srinking Shores, " Les littoraux se réduisent ". 

nigeria-opara-adolphus-nigeria

Shrinking shores, Adolphus Opara. 


Enfin, cette édition Photoquai 2013 sera l'occasion de découvrir le talent de Nyaba Ouedraogo au travers d'un sujet intitulé "Les fantômes du fleuve Congo". Cet ancien athlète de haut niveau burkinabè devenu photographe, y propose un travail de déconstruction littéraire liée à l'oeuvre de Joseph Conrad, Au coeur des ténèbres, utilisant le récit littéraire pour façonner des images mystérieuses reflétant étrangeté et inconnu.  


Interview de Nyaba Ouedraogo pour Photoquai 2013.

 

Photoquai 2013 du 17 septembre au 17 novembre 2013, au 37 Quai Branly, dans le 7ème arrondissement de Paris.

En accès libre sur les quais de jour comme de nuit.

Aux jours et horaires d'ouverture dans le jardin du Musée du Quai Branly.

Renseignements : www.photoquai.fr.

L.S.

Article précédent
Festival Casa Palabres #2 : l'Afrique qui bouge à Nantes
Article suivant
Concert : Toumani Diabaté et Trio Da Kali, La Fête de la musique mandingue
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !