Partager cet article :
 
art-paris-art-fair
du 30 mars au 2 avril 2017

Art Paris Art Fair, l'Afrique à l'honneur

Au Grand Palais à Paris

 
Depuis 2012, Art Paris Art Fair a su forger sa réputation par l’exploration de scènes étrangères peu ou pas présentées en France.

Après la Russie, la Chine, l’Asie du Sud-Est et la Corée du Sud, Art Paris Art Fair met l’Afrique à l’honneur en 2017.

Confiée à Marie-Ann Yemsi, consultante culturelle et commissaire d’exposition indépendante, cette invitation offre un éclairage inédit sur les horizons artistiques africains contemporains tout en proposant d’autres perspectives qui s’inscrivent sur ce continent ou rayonnent ailleurs dans le monde.

Répartie dans les différents secteurs de la foire, une vingtaine de galeries venues d’Afrique du Sud, d’Angola, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Maroc, du Nigéria, d’Ouganda, du Sénégal, de Tunisie et d’Europe mettent l’accent sur une génération émergente et talentueuse d’artistes originaires du continent africain et de ses diasporas.

art-paris-art-fair-special-afrique

Outre les expositions monographiques de Mohau Modisakeng à la Whatiftheworld Gallery (qui représentera l’Afrique du Sud à la prochaine biennale de Venise), Billie Zangewa chez Afronova Gallery ou Mario Macilau chez Ed Cross Fine Art, on retrouvera les grandes oeuvres sur papier de Gareth Nyandoro (qui a représenté le Zimbabwe à la 56e Biennale de Venise) chez Tiwani Contemporary, les objets détournés de Romuald Hazoumé chez October Gallery, ou encore les installations poétiques du camerounais Bili Bidjocka sur le stand de Afriart Gallery / l’Agence à Paris.

En plus des galeries liées au focus, une dizaine d’enseignes occidentales ont choisi de montrer leurs artistes africains. Citons notamment le sénégalais Omar Ba à la Galerie Daniel Templon, le sud-africain Kendell Geers chez ADN Galeria ou encore les artistes de la galerie Magnin-A (Omar Victor Diop, Chéri Samba, Bodys Isek Kingelez...).

Au total ce seront près de 70 artistes qui seront présentés par l’ensemble des galeries participantes.

Gareth-Nyandoro-Kuguruguda-Stambo

La galerie Tiwani Contemporary exposera les grandes oeuvres sur papier du Zimbabwéen Gareth Nyandoro.

Un programme d’évènements viendra enrichir cette exploration d’un continent en pleine effervescence artistique :

Au Grand Palais, une programmation de vidéos sera présentée au sein de la foire. Intitulé Les territoires du corps, ce programme explore des propositions d’artistes prenant le corps comme sujet de questionnement et objet de gestes artistiques.

La Colonie, « nouvel espace de pensée libre et indépendante » créé par l’artiste Kader Attia, accueillera une journée de rencontres qui réunira les acteurs et producteurs culturels engagés dans la promotion des artistes africains et de la diaspora.

Le programme VIP A Paris au printemps permettra aux professionnels et collectionneurs invités de profiter d’un véritable printemps africain au sein des institutions parisiennes.

La Villette présente dans le cadre de son festival 100% Afriques la création contemporaine africaine sous toutes ses facettes et une exposition, Afriques Capitales, confiée à Simon Njami.

Le musée de la Chasse et de la Nature consacre une exposition à l’artiste sud-africain Roger Ballen en collaboration avec Hans Lemmen tandis que le musée du quai Branly-Jacques Chirac explore L’Afrique des routes.

Le Musée Dapper dédie ses cimaises à l’artiste sénégalais Soly Cissé tandis que la Galerie des Galeries propose avec l’exposition Le jour qui vient, conçue par Marie-Ann Yemsi, une rencontre avec une toute nouvelle génération d’artistes africains en écho au focus de la foire.

Plus d'infos : http://www.artparis.com/fr

Partager cet article :
 
Article précédent
4 photographes africains présentés au festival Emoi photographique
Article suivant
Africa Now aux Galeries Lafayette
 
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir