« Et si l’agriculture sauvait l’Afrique »

Partager cet article

CADE

 12 septembre 2012 de 18h à 20h
« Et si l’agriculture sauvait l’Afrique
Ecole Nationale d'Administration - 2, avenue de l'Observatoire, 75006 Paris

Rencontre-débat autour de l'ouvrage « Et si l’agriculture sauvait l’Afrique » de Hervé Bichat.

Intervenants : 
 • Hervé Bichat, ingénieur général honoraire du Génie Rural des Eaux et des Forêts, initiateur et premier directeur général du Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD). 
• Thierno Iliassa Baldé, ingénieur agronome, consultant, membre de la commission de travail pour les métiers de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’environnement pour le programme SANKORE.
• Michel Levallois, préfet honoraire, ancien président de l’ORSTOM, fondateur et président d’honneur de la CADE

Animation  :  Jean Roch,  ancien chercheur en économie rural à l’IRD et membre de la CADE.

Pas plus qu’ailleurs il n’existe de fatalité pour l’agriculture en Afrique. S’il est vrai que la sécheresse et les changements climatiques sont bien à l’origine des crises alimentaires dans les conditions actuelles, que la dégradation des sols, sous l’effet notamment de la poussée démographique, handicape la productivité agricole, que l’agriculture souffre de l’exposition à la concurrence internationale qui régit le commerce mondial… il n’en reste pas moins que l’agriculture africaine à de belles perspectives devant elle pour peu qu’on change de politique à son égard.

Que ce soit du fait des autorités nationales ou de celui des responsables de l’aide extérieure, l’agriculture en Afrique a longtemps été délaissée : on s’en est remis aux recettes tirées des exportations de produits primaires du soin de financer à l’importation les besoins alimentaires, sans souci de préserver et promouvoir une activité aussi essentielle à la satisfaction des besoins vitaux qu’à la bonne gestion des ressources naturelles et à la base de toute forme de développement. Après les cris d’alarme lancés il y a 50 ans par René Dumont ; il revenait à un autre agronome – Hervé Bichat – aussi expérimenté qu’ouvert aux multiples dimensions de l’activité agricole de mettre cette dernière au cœur des politiques publiques de développement.

Avec Thierno Baldé qui lui donnera la réplique, nous nous interrogerons sur le présent et l’avenir d’une activité appelée à de profonds changements.

Entrée gratuite / Pré-inscription recommandée sur www.afrique-demain.org, par courriel : cade@afrique-demain.org ou par téléphone : 01 43 48 14 67

​ 

 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !