NARCOSE-M-Barek-Dhaou
du 22 au 25 novembre 2017

Narcose, une danse en apnée pour trois personnages en quête d’ailleurs

Au Tarmac, Paris 20ème

Partager cet article

Narcose : nom féminin, du grec narkôsis, de narkoun, engourdir. Sommeil provoqué artificiellement par des agents médicamenteux - état du cerveau quand celui-ci est privé d’oxygène 

C’est dans cet état d’esprit, dans cet état de corps qu’évoluent les trois danseurs de la nouvelle chorégraphie des Tunisiens Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, accompagnés par l’univers sonore d’Ogra.

Un état de manque qui ressemble à cette société en attente, à la limite de la conscience, dans l’incertitude de lendemains peuplés de doutes et au bord du risque d’aller trop loin.

Tout d’abord inscrits dans une sorte de mouvement perpétuel, ils vont de droite à gauche, de cour à jardin, traversent la scène, comme éperdus dans leurs trajectoires individuelles.

Peu à peu ils se découvrent, se rencontrent. Jeux d’ombres et de lumières, scène mimée, théâtralisée. Élans entraperçus…

Les corps sont tour à tour exaltés ou apaisés, épuisés ou sublimés, contraints et las ou poussés à leurs extrêmes… Insolente beauté de la mobilité du geste.

Un état comme un malaise, comme un mal-être. Comme notre monde ?

Infos pratiques : http://www.letarmac.fr/la-saison/spectacles/p_s-narcose/spectacle-137/

Article précédent
Only French Festival 2017, une place de choix est donnée au Burkina Faso et au Sénégal
Article suivant
" Avant la Révolution " car il n’est pas facile de parler de la Révolution
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir