clameur-des-arenes-tarmac-affiche
Du mardi 14 au samedi 18 octobre 2014

Danse : Clameur des arènes de Salia Sanou

Le Tarmac - 159, avenue Gambetta Paris 20ème.

Partager cet article
Création 2014 du chorégraphe burkinabé Salia Sanou pour trois danseurs, cinq lutteurs et quatre musiciens et chanteurs, Clameur des Arènes est à l'affiche du Tarmac à Paris du mardi 14 au samedi 18 octobre. 

Clameur des arènes, dernière création du chorégraphe burkinabé Salia Sanou, sera présentée au public parisien au théâtre du Tarmac à partir de 14 octobre.

Comme le titre de l'oeuvre l'indique, Salia Sanou nous propose de le suivre dans le monde magique et mythique de la lutte ouest-africaine et plus particulièrement sénégalaise où elle est un véritable phénomène national.

A l'image de l'antique lutte gréco-romaine, de la lutte des sumos au Japon, de la capoeira au Brésil, la lutte ouest-africaine est une pratique à la fois sportive et culturelle dans cette région. L'idée était donc pour le chorégraphe d'en faire ressortir toute cette dimension en mêlant le combat à la danse, le sport à l'art.

" Clameur des arènes fait ressortir ce côté sport de combat de la lutte ouest-africaine, mais en même temps ce côté spécifique qui nous met en relation à la culture dans laquelle elle s'inscrit, à l'environnement géographique où elle a lieu, au territoire propre où elle se développe ", explique Salia Sanou 

 tarmac-clameur-des-arenes


Sans rien de folklorique, Clameur des arènes questionne le sens de la lutte qui anime toutes nos vies. Puissance physique des corps et écriture de la danse alertent la pensée.

Un spectacle à voir jusqu'au 18 octobre. 

 

Salia Sanou - Clameur des arènes. Festival Montpellier Danse 2014

 

 

Danse : Clameur des arènes de Salia Sanou, du mardi 14 au samedi 18 octobre au Tarmac à Paris.

Tarifs : de 6 à 25 € la place.

Renseignements et préventes en ligne : www.letarmac.fr.

 

L.S.

Article précédent
Le Festival Francophonie Métissée met le Sénégal à l'honneur
Article suivant
Festival C'est comme ça ! Zoom sur les chorégraphes africains
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir