Partager cet article :
 
festival-de-marne
du 4 au 21 octobre 2017

Le FestiVal de Marne invite Amadou et Mariam, Elida Almeida, Rachid Taha...

Dans le Val-de-Marne


Cette année encore le FestiVal de Marne invite des artistes venus d'autres horizons !

Cette année encore le FestiVal de Marne invite des artistes venus d'autres horizons 

Pendant plus de deux semaines, de nombreux artistes émailleront le Val-de-Marne au travers d’une programmation audacieuse et de qualité, s’attachant à vous faire découvrir le meilleur de la chanson francophone et d’ailleurs.

Côté Afrique, retenez ces 2 dates :

Rachid Taha + Sages comme des Sauvages
Samedi 14 octobre - 20h
La Grange Dîmière/Théâtre de Fresnes - Ferme de Cottinville - 41 rue Maurice Ténine - 94260 Fresnes

Rachid Taha pour certains, ne peut pas se résumer à un chanteur, un artiste.

Rachid Taha, pour certains, c’est la France. La France des années 80, où certains refusaient de vendre les disques de son groupe « Carte de Séjour ». C’est la Marche des Beurs. C’est le raï, le chaabi que l’on écoutait tard le soir avec ses copains de la cité dans les bars rebeuh.

C’est aussi la révolte, la révélation d’une double culture que d’autres ne veulent pas accepter.

C’est la joie des fêtes, mélangées sur fond de « Voilà, Voilà, », « Rock el Casbah » ou encore « Ya Rayah » bien entendu.

C’est le son du luth qui se mêle à celui des machines et des guitares.

C’est la modernité !

Amadou & Mariam + Elida Almeida
Vendredi 20 octobre - 20h30
Conservatoire Olivier Messiaen - 4, rue Proudhon - 94500 Champigny-sur-Marne

En 1977, il y a eu la « Plus Grande Escroquerie du Rock’n’Roll » et, il y aurait pu y avoir « Le Plus Grand Scandale de la Musique » si Manu Chao n’avait pas croisé en 2004 le chemin d’Amadou et Mariam et aidé « Mariage à Bamako » à devenir un tube planétaire.

Nombreux ont été les artistes pops majeurs à s’associer par la suite avec le duo (Damon Albarn, Santigold, TV On The Radio…).

Et pourtant depuis 1986, le couple aveugle du Mali faisait les concerts les plus humides de la planète groove et sortait les disques les plus dansants de l’époque, avec des paroles dignes des meilleurs morceaux de Rock’n’Roll.

Alors ne boudons pas le plaisir de toujours faire la fête même si cela doit nous coûter une paire de semelles.

Après Jovino Dos Santos, Zé Luis et Mayra Andrade, venez découvrir l’actuelle sensation de l’archipel et dernière signature du remarquable label Lusafrica qui nous fit découvrir la regrettée Cesaria Evora.

Elima Almeida, jeune fille de 24 ans, de sa voix chaude nous fait faire le tour des rythmes de son île (funana, batuque, tabanka…) auxquels elle a apporté un soupçon de pop.

Et si ses chansons parlent d’amour, elle est aussi concernée par les problèmes de ce monde, ce qui n’empêche pas le soleil de briller dès qu’elle arrive sur scène.

Infos pratiques : http://www.festivaldemarne.org/

Partager cet article :
 
Article précédent
Moh! Kouyaté en concert
Article suivant
Festival AFRIK’ À JOUÉ, 10ème ...
 
Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir