dipenda-concert-paris
13 avril, 14, 15 et 25 mai 2018

L'opéra Afro Jazz DIPENDA revient pour 4 dates exceptionnelles à Paris

Au Pan Piper (Paris 11ème), au 2 Pièces Cuisine (Le Blanc-Mesnil) et au Bal Blomet (Paris 15ème)

Partager cet article

Le projet DIPENDA (indépendance en lingala) est né d’une réelle aspiration à faire revivre les compositions musicales de Fabrice Devienne, écrites pour la pièce de théâtre Une Saison au Congo d’Aimé Césaire, dans le cadre cette fois-ci d’un spectacle musical.  

Ce projet réunit sur scène 13 musiciens, chanteuses et slameur.

La pièce de Césaire nous conte l’épopée de l’indépendance du Congo en 1960 à travers l’ascension du premier ministre Patrice Lumumba jusqu’à son assassinat en 1961. Homme dévoué corps et âme à son combat, Lumumba réussira à mener son pays à l’indépendance. Indépendance avec tout ce qu’elle représente en terme d’espoir et de sacrifice mais malheureusement, dans un deuxième temps à la désillusion, la trahison et le complot.

Le projet DIPENDA, véritable fusion des genres artistiques, allie les textes poétiques et engagés de la pièce de Césaire à une large réflexion sur le thème de l’indépendance, sous la plume du slameur Pitcho Wonga Konga ; le tout porté par un univers musical aux confluences de l’Afrique, de Cuba et du jazz.

concert-dipenda

Le spectacle se déroule sous la forme d’un conte musical. Une histoire, et même des histoires d’indépendance, nous sont contées en français, chantées en lingala, en swahili et en espagnol. Cette notion d’indépendance recouvre des valeurs telles que la liberté de penser, de s’exprimer ou d’agir mais entraine aussi, paradoxalement, des peuples vers l’exil et le déchirement. L’histoire est là pour en témoigner.

Cette page d’histoire du Congo des années 60, reste présente en filigrane tout au long du spectacle, à travers la prose de Césaire et son concept de Négritude, mais aussi par les influences musicales cubaines de certaines compositions. Cuba et le Congo ayant une histoire économique, politique et artistique extrêmement liée, remontant au temps du commerce triangulaire.

La plupart des musiciens de cette création sont des acteurs de la scène européenne de jazz et des musiques du monde. En apportant leur talent d’improvisateur, ils font écho à cette musique en parfaite adéquation avec la lutte d’un peuple pour accéder à la liberté et la reconnaissance de ses droits.

DIPENDA est une invitation au voyage et à la réflexion. Voyage entre plusieurs continents, liés par une histoire commune : celle de la colonisation, de l’après- colonisation ainsi que les migrations sociales, économiques et culturelles qu’elles ont impliquées.

Slam, chants et musiques s’accordent dans des séquences rythmées, émouvantes parfois oniriques, où se croisent et s’entrechoquent différentes langues pour renaitre autrement, dans un espace sonore nouveau, quelque part entre l’Afrique, l’Europe et les caraïbes.

Infos pratiques : https://www.facebook.com/pg/dipenda.fabrice.devienne/events/

Article précédent
Le fabuleux destin d'Amadou Hampâté Bâ
Article suivant
Le groupe Bamba Wassoulou Groove en concert
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir