festival-le-printemps-culturel-tunisien
5 juillet 2018

Festival, Le Printemps culturel tunisien à Paris

Studio de l’Ermitage, Paris 20ème

Partager cet article

Skander Guetari invite Neyssatou aka Badiâa Bouhrizi, Wafa Harbaoui et Nejla Belhaj.
 

Dans sa 4ème édition, le Printemps culturel Tunisien à Paris donne carte blanche à l’auteur-compositeur et producteur Skander Guetari pour son soutien à la scène alternative tunisienne depuis 2005.

A ce titre, il a proposé de réunir sur une même scène trois jeunes chanteuses tunisiennes talentueuses qui ont trois points en commun : Elles écrivent et/ou composent leurs chansons ; elles ont connu l'exil que ça soit à Bruxelles, Paris ou Londres. "L’exil est un enrichissement quand bien même il peut être dur parfois". Enfin, elles ont le même attachement à un instrument : la guitare.

Badiâa Bouhrizi aka Neyssatou : Une icône de la scène alternative tunisienne. Avec son style vocal distinctif et ses paroles engagées, elle a réussi à créer une fusion musicale unique, inspirée par le Jazz, la Soul, le Rock, le Trip Hop et la Musique Classique. Elle chante la vie aussi belle ou injuste soit-elle. Sa musique oscille langoureusement entre le jazz, la soul, le reggae et le folk berbère.

Wafa Harbaoui : Chanteuse-guitariste installée en France depuis 2010, elle est née dans une famille de musiciens et s’est passionnée pour le chant depuis l’enfance. Son ouverture sur les cultures du monde a développé chez elle un style oriental-pop-folk très personnel. Elle chante la liberté, l’amour et la joie de vivre. Wafa vous propose de découvrir son univers très poétique et critique tout en finesse notre société changeante.

Nejla Belhaj : Elle est basée actuellement à Bruxelles. Passionnée de musique depuis son plus jeune âge, elle a commencé à se faire connaître en reprenant d’anciennes chansons tunisiennes, en leur donnant un nouveau souffle, une nouvelle vie.

Son amour pour le chant la pousse à participer à la version belge de l'émission The Voice dans sa 7ème édition dans laquelle elle arrive jusqu'à l'étape des lives. Nejla a une voix qui vous captive dès les première notes et sa musique erre entre le rock et le trip hop du fait de ses influences Massive Attack, Portishead ou bien Radiohead.

Skander en maître de cérémonie et ces femmes artistes, belles et rebelles vous donnent rendez-vous le 5 juillet au Studio de l’Ermitage à Paris à 20h30.

Elles seront accompagnées par les excellents musiciens Slim Abida à la Basse, Romain Piment Chenard aux claviers, Mohamed Ben Fraj à la guitare et Lounis Mahrouche à la batterie.

Infos pratiques : http://www.studio-ermitage.com/index.php/agenda/date/festival-le-printemps-culturel-tunisien-a-paris---carte-blanche-a-skander-guetari

Article précédent
Djazia Satour en concert
Article suivant
Concert Ethio Groove Akalé Wubé & Girma Bèyènè + Samuel Yirga
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir