Snapshots-Nouvelles-voix-du-Caine-Prize

à lire / Afrique du sud / Nigeria / Sierra Leone / Zimbabwe

Snapshots - Nouvelles voix du Caine Prize

Editions Zulma Un recueil coup de poing !

Partager cet article

Après l’excellent Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes, l’éditeur Zulma poursuit son exploration vers les terres africaines, vivier de jeunes auteurs talentueux, pour notre plus grand plaisir !

Constitué de six nouvelles saluées par le Caine Prize (littérature anglophone d’Afrique), Snapshots est une excellente mise en bouche pour qui souhaite découvrir la littérature africaine contemporaine dans sa diversité et son inventivité ; à fortiori, un magnifique recueil destiné à tous les lecteurs amateurs de belles langues (chapeau aux traducteurs) et à la recherche de textes à l’originalité profonde.

auteurs-caine

De gauche à droite et de haut en bas : NoViolet Bulawayo (© Krystal Griffiths), Olufemi Terry (© allrightsreserved), Constance Myburgh (© Julia Bass), Rotimi Babatunde (© Throne Studios/Akinwunmi Osunkoya), Chinelo Okparanta (© Rolex/Bart Michiels), Tope Folarin (© David Fleming).

Six voix d’Afrique du sud, du Zimbabwe, du Sierra Leone et du Nigeria. Six instantanés abordant des réalités telles que les inégalités sociales, l’homosexualité, la question de l’exil, l’attachement au pays natal, la violence, la question coloniale, les mystifications religieuses et les prêcheurs de miracles.

Six personnages clefs dans une Afrique mondialisante dont Sunset, petite vendeuse d’œuf dans les quartiers pauvres de Harare, Raul et son bâton de combat, Mormegil, enfant des rues qui combat dans un décor de décharge à ciel ouvert, ou encore le sergent de couleur Bombay, ancien combattant parti faire la guerre contre Hitler en Asie, et qui de retour, son univers des possibles élargi, proclame la plus jeune nation libre du monde, la République populaire de Bombay.

Tour à tour satirique, électrique, tragi-comique, terrible, poétique, hypnotique, un recueil coup de poing.

en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

Chronique littéraire - Christian Éboulé

Zoom

Caine Prize for African Writing

Le Prix Caine pour l'écriture africaine est un prix littéraire décerné depuis 2000 chaque année pour la meilleure nouvelle en langue anglaise publiée en Afrique ou ailleurs par un écrivain africain.

En 2014, c'est la Kenyanne Okwiri Oduor qui a été récompensée par le prestigieux Caine Prize for African Writing pour la nouvelle intitulée My Father's Head chroniquée sur Africavivre par Anaïs Angelo.

Sarah Gastel - Terre des livres

Article précédent
Le meilleur coiffeur de Harare de Tendai Huchu
Article suivant
Le Fauve d’or d’Angoulême pour le roman graphique et caustique de Riad Sattouf
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !