Combat de nègre et de chiens de Bernard-Marie Koltès

Partager cet article

 

Combat_de_negre_et_de_chiensPièces de théâtre
5_etoiles
Combat de nègre et de chiens
de Bernard-Marie Koltès
Les éditions de Minuit
En Afrique, un cadavre retrouvé sur un chantier français.

 

Intense, mystérieuse, cette pièce écrite par Bernard-Marie Koltès en 1989 résume les rapports contrariés du jeune écrivain avec le continent noir.

A l'évidence, BMK est fasciné par l'Afrique, terre de déracinement, déjà au cœur d'une autre de ses pièces : Le Retour au désert. Mais tout se passe comme s'il cherchait invariablement à mettre de la distance.

Dans cette pièce, cette fascination pour l’Afrique contient en effet le germe d'un discours sur l'altérité. Chez ces expatriés français, la célébration de la puissance et du caractère envoûtant de l'Afrique se mêle en effet à un discours racialiste sur la prétendue barbarie des Africains.

Un cas typique de société postcoloniale

Koltes fait en effet de ce chantier, où quelques Blancs sont retranchés, le lieu du rapport de domination entre la France et ses anciennes colonies.

Horn, le chef de chantier, est le symbole de l'expatrié qui se veut sans préjugé, mais qui véhicule une foule d'idées reçues.

Cal, l'ingénieur, est le prototype du Français qui a trouvé dans les chantiers africains une rente : il rêve de retourner en France, mais les privilèges qu'il a acquis ici le retiennent.

Quant à Léone, elle vient en Afrique étancher ses fantasmes érotiques.

La mort brutale d'un ouvrier africain va précipiter l'implosion de cette micro-société...

Parce que BMK est un des meilleurs dramaturges français de ces cinquante dernières années, et que cette pièce est un formidable exemple de la puissance de son écriture, poétique et violente, Combat de nègre et de chien fait partie des coups de coeur 5 étoiles d'Africavivre.

 

zoom

Les Carnets de combats de nègre et de chiens, à la fin de l'ouvrage

A la fin de la pièce, les éditions de Minuit proposent les Carnets de combats de nègre et de chiens, sortes de monologues non intégrés à la version finale.

Ces passages nous en apprennent beaucoup sur la psychologie des personnages, ils permettent notamment d'approfondir certains points laissés en suspens dans la pièce.

Romain Dostes
en-vente-a-la-boutique-africavivre

​ 

Article précédent
Contes africains de Kama Sywor Kamanda et Milos Koptak
Article suivant
Noirs dans les camps nazis de Serge Bilé
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !