africavivre.com

Partager cet article

 

Respect_magMagazines
4_etoiles
Respect Mag
n° 31 - octobre-novembre-décembre 2011
100% Noirs de France ! 

 

Respect Mag, dont la ligne éditoriale se résume en 3 mots (« urbain, social et métissée ») consacre ce mois-ci son dossier spécial aux Noirs de France.

Ce numéro fait écho aux récentes productions traitant de cette thématique : l’exposition Exhibitions, l’invention du sauvage au Musée du quai Branly, l’ouvrage La France noire, sous la direction de Pascal Blanchard et le documentaire en trois parties Noirs de France qui sera diffusé début 2012 sur France 5.

De la Société des amis des Noirs au CRAN

Reprenant et complétant l’objet de ces trois travaux, la rédaction de Respect Mag retrace les grands enjeux et débats politiques qui ont accompagné la présence des Noirs en France. Faite « de flux et de reflux », elle est « un vécu où se côtoient domination et émancipation. »

La première partie propose un aperçu historique de la présence des Noirs en France. Remontant à la fin du XVe siècle, elle devient significative à partir de la fin du XVIIe siècle, au moment du Code Noir.

La traite négrière est la cause historique expliquant la première arrivée massive de Noirs sur le territoire français. C’est sous l’impulsion de la Société des amis des Noirs, créée par quelques abolitionnistes que la présence des Noirs devient un réel sujet de discussion.

Le recrutement de tirailleurs dans l’armée pour les deux guerres mondiales, et l’afflux de Noirs-américains venus vivre la vie de bohème expliquent l’arrivée de Noirs en France au début du XXe siècle. La revue Présence africaine est alors le porte-étendard de la cause noire.

Puis suit l’immigration de travail à partir des années 1950. Lorsqu’à la fin des 30 glorieuses, cette présence devient indésirable pour certains partis politiques, la « cause noire » est représentée par de nombreuses associations, la dernière en date étant le CRAN, le Conseil Représentatif des Associations Noires de France.

 

zoom

Pascal Blanchard et l’Association pour la Connaissance de l’Afrique contemporaine (ACHAC)

Historien au CNRS, il est spécialiste de la question coloniale et post-coloniale.

Avec Nicolas Bancel, il a réalisé de nombreux ouvrages sur la question, en particulier sur l’exposition coloniale de 1931 ou sur l’influence de l’Empire colonial sur l’imaginaire des artistes de l’époque.

Il s’intéresse également à la présence noire dans le sport, retraçant notamment l’histoire des Noirs en équipe de France de football.

L’intérêt majeur de son ouvrage La France noire est de brasser des études qui étaient jusqu’ici parcellaires ou cloisonnées.

Il ne s’agit non plus de l’histoire des Antillais, des Maliens ou des Noirs-américains mais de tout un peuple qui a comme point commun d’être Français et Noir.

Romain Dostes

Article précédent
L’équation africaine de Yasmina Khadra
Article suivant
Feuilleton
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !