L'Afrique telle qu'elle s'écrit Courrier International

Partager cet article

 

L_Afrique_telle_qu_elle_s_ecrit_dans_Courrier_InternationalMagazines
5_etoiles
L'Afrique telle qu'elle s'écrit
dans Courrier International - n° 978 du 1er au 19/08/2009
La littérature africaine à la Une de Courrier International.

 

La littérature africaine est rarement à l'honneur de la presse magazine.

Courrier International répare cette injustice en donnant carte blanche à des écrivains africains. 

Le romancier kenyan Binyavanga Wainaina part avec humour "en guerre" contre les clichés des journalistes occidentaux à propos du continent africain.

Alain Mabanckou décrit avec nostalgie ses "amours d'antan" incarnés par la maquerelle Maman Benz et ses filles de joie du quartier Trois-Cents de Pointe-Noire au Congo.

La parole est aussi donnée au penseur nigérian Wole Soyinka qui place beaucoup d'espoir dans l'élection d'Obama et à Chimamanda Ngozi Adichie qui s'insurge contre les politiques nigérians qui veulent légiférer sur les décolletés et les jupes.

Mais c'est surtout l'étonnante nouvelle de l'écrivain Crispin Oduobuk-Mfonabasi qui marque les esprits. 5 pages pour une descente aux enfers dans les bas-fonds de Lagos. L'histoire d'un jeune gangster gravement blessé par la police et obnubilé par Pauline, une prostituée. "Ca, c'est Lagos" ou la dérive d'un jeune laissé-pour-compte.

zoom

Le méconnu Crispin Oduobuk-Mfonabasi

Crispin Oduobuk-Mfonabasi vit dans la capitale nigérianne, Abuja.

La majorité de son oeuvre est constituée de nouvelles qui se déroulent au Nigéria. 

Si vous avez apprécié "Ca, c'est Lagos" et que vous souhaitez découvrir d'autres récits de Oduobuk-Mfonabasi, vous pouvez tenter votre chance sur le site www.african-writing.com avec qui il collabore souvent.

​ 

Article précédent
Le roi de Kahel de Tierno Monénembo
Article suivant
La France en Afrique de Jean-Paul Gourévitch
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !