Afrique 3.0 - Courrier International

Partager cet article

 

Afrique 3.0 Courrier InternationalMagazines
4 etoiles
Afrique 3.0
Courrier International - hors-série mars-avril-mai 2013
Une étude indispensable sur les dynamiques du continent africain.

 

Contrairement à ce que laisse penser son titre, ce numéro spécial de Courrier International n'est pas exclusivement consacré aux enjeux numériques en Afrique.

La force de ce hors-série est justement de ne pas se limiter à un seul domaine.

Droits des femmes, relations aux nouveaux acteurs économiques, montée des contestations : toutes les dynamiques qui meuvent le continent africain sont ici abordées, avec la pertinence et la qualité graphique qui forgent le succès du magazine.

Créativité, croissance, diminution des conflits : les voyants sont au vert

Que ce soit en économie, en arts ou en politique, un constat s'impose après lecture de ce corpus : les pays africains sont dans leur majorité animés par une société civile de plus en plus ambitieuse et créative.

Certes, de nombreux articles font état de la montée des contestations (mouvement Y'en a marre au Sénégal, protestations étudiantes en Angola).

Mais au fond, la composition de ces mouvements politiques est d'abord le signe d'une réappropriation du pouvoir par les peuples, signe que le temps des autocrates est en passe d'être définitivement terminé.

zoom

Deux écrivains, Dinaw Mengistu et Mia Couto

S'évertuant à varier les formats, ce numéro spécial de Courrier International propose de courts récits d'écrivains, parmi lesquels deux que l'on adore chez Africavivre, Dinaw Mengestu et Mia Couto.

Le premier, auteur du magnifique Ce qu’on peut lire dans l'air relate son retour en Éthiopie, 25 ans après l'avoir quittée pour les États-Unis. Il confirme ce que l’on pensait de lui : délicat et attentif, il excelle dans les récits sur l'exil.

Le second, à qui l'on doit entre autres Le Fil des Missangas, pose ici une question fondamentale : quel est le rôle d'un écrivain dans son pays si seulement une infime partie de la population a accès aux livres ? Il commence son récit par une géniale anecdote que je vous laisse le soin de découvrir...

Touchant un problème de fond, cet article est la preuve que l'Afrique, quoi que dans une dynamique positive, a encore du chemin à faire dans de nombreux domaines, à commencer par l'éducation.

 Romain Dostes

​ 

Article précédent
Ahmadou Kourouma de Jean-Michel Djian
Article suivant
Mémoires
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir