Grands reporters - 20 histoires vraies

BD / Sénégal / République Démocratique du Congo

L’Afrique héroïque et ambiguë de Jean-Philippe Stassen et d’Hippolyte

Les Arènes - XXI Dans Grands reporters - 20 histoires vraies - deux reporters s’intéressent tout particulièrement à l’Afrique.

Partager cet article
Jean-Philippe Stassen, un magnifique expressionniste.

Dans Les visiteurs de Gibraltar, destination la côte marocaine, à Tanger. Les migrants y rêvent d’une autre vie. Leur imaginaire est peuplé d’Eldorados européens. Beaucoup sont cependant nombreux à s’installer et à construire leur nouvelle vie à Tanger.

Le reportage se termine aux côtés d’un personnage parvenu jusqu’en Espagne. Yacouba, malien détenant un passeport sénégalais, tente de migrer vers la France. Choc des cultures et impossibilité de faire coïncider différentes conceptions des mots migration, territoire national et liberté, ces notions se précisent au fur et à mesure que l’on rencontre ces différents personnages.

jean-philippe-stassen

L'étoile d'Arnold de Jean-Philippe Stassen raconte le parcours d'un enfant-soldat devenu étudiant en sciences politiques à l'université de Bukavu.


Dans L’étoile d’Arnold, l’enquête se porte sur le conflit armé qui dévaste la région Nord du Kivu en RDC. Un conflit vu à travers les yeux d’Arnold. Cet ancien militaire enrôlé dans plusieurs armées du pays (M23, Maï-Maï, FARDC), connaît un parcours tragique.

L’auteur ancre ses récits dans une réalité palpable et émouvante. Le dessin et les couleurs d’une grande puissance évocatrice donnent le change à une histoire très documentée et hors du commun. Alternant force du témoignage, contexte politique et socio-économique, la lecture de ces quelques planches apparait frappante de vérité. Le style, détaillé et esthétisant, complète parfaitement la vocation principale de ces reportages graphiques : édifier pour mieux marquer les esprits.

Hippolyte, ironique et toujours juste

l-afrique-de-papaHippolyte part à la rencontre de son père qu’il connaît peu. Ce dernier habite le village de pêcheur Saly, au sud de Dakar. Ce voyage est à l’origine de L’Afrique de Papa.

Le récit est piquant lorsqu’il s’agit de décrire des néo-coloniaux ayant élu domicile là. Et acerbe lorsqu’il aborde le triste sort des jeunes obligés de devenir lutteur ou de s’adonner à la prostitution. Les dessins à l’aquarelle, appuyés ou suggérés, sont intercalés de photographies en noir et blanc contrastant avec la vivacité des couleurs des planches.

Pour Les enfants de Kinshasa, Hippolyte se rend dans la mégapole pour rencontrer les enfants des rues, les shengués.

Rapidement, son crayon le mène vers d’autres sentiers : il découvre l’immense pouvoir des Eglises de réveil. Ces établissements d’inspirations évangéliques accroissent la pauvreté de ses adeptes et participent au maintien de la croyance que tout malheur est causé par la sorcellerie. Beaucoup d’enfants se retrouvent ainsi à la rue. Ils sont accusés de causer la perte du travail d’un membre de la famille, la mort d’un autre…

Nous suivons dans ce récit Hippolyte menant l’enquête et semblant se perdre dans les méandres de cette ville où Dieu est à tous les coins.

en-vente-a-la-boutique-africavivre

 

 

 

Zoom

Reporter graphique, un nouveau métier.

Le métier de journaliste évolue guidé par une société en mutation constante.

L’information est aujourd’hui prise sur le vif, quasi en temps réel. Au risque souvent d’être le résultat d’une analyse hâtive et parcellaire.

En contre-pied de ce phénomène, des modes d’information alternatifs émergent. Ces nouvelles pratiques sont initiées par de nouveaux métiers : le photo-reporter et depuis peu le reporter graphique.

Ils offrent au monde l’expression d’un imaginaire et un témoignage authentique et incontestable, sur notre monde actuel. Une vision plus juste. L’aboutissement d’un travail documenté et de points de vue artistiques assumés et originaux.

Eva Dréano

Article précédent
Toutes les cuisines d’Afrique de Nadine Picheny-Franck
Article suivant
Africa Dreams - ce bon monsieur Stanley de Maryse et Jean-François Charles et Frédéric Bihel
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !