Le Bal de l’Afrique enchantée

Partager cet article

 

Le_bal_de_l_Afrique_enchanteeConcerts
4_etoiles
Le Bal de l’Afrique enchantée
Au Cabaret Sauvage le 14 avril 2012.
Une soirée incontournable pour les amoureux de musique africaine.

 

Au Cabaret Sauvage, sous un chapiteau au fond du Parc de la Villette, Soro Sol et Vladimir Cagnolari, les deux animateurs de l’émission de radio L’Afrique enchantée diffusée le dimanche sur France Inter donnent rendez-vous une fois par mois à leurs auditeurs.

Au programme ce 14 avril : Les Mercenaires de l’Ambiance, l’orchestre qui accompagne les deux acolytes et le groupe Black Bazar, créé par l’écrivain Alain Mabanckou.

Revisitant la musique de leur pays, le Congo, ces musiciens provenant dans l’ensemble de l’ancien orchestre de Koffi Holomidé proposent un mélange de soukouss, de rumba congolaise et de sons plus contemporains.

Ce brass band énergique et déluré a vraiment mis le public dans l’ambiance par leurs voix puissantes et leurs danses endiablées.  

Quelques classiques et quelques perles rares de la musique africaine 

Avec la Malienne Fatoumata Diawara comme invité, cette soirée était aussi l'occasion de voir l’éclosion des futures étoiles de la musique africaine contemporaine.

Le répertoire proposé était tout aussi éclectique : rumba congolaise, mais aussi afro-beat du Nigéria (dont le fameux morceau Zombie de Fela Kuti), musiques mandingues et autres morceaux mariant musiques cubaines et sonorités africaines : un régal !

 

zoom

Une humoriste prometteuse dont on ne connaît pas le nom !

Le spectacle a commencé par un sketch d’une hilarante humoriste sénégalaise dont ne nous connaissons malheureusement pas le nom.

Son sketch sur une jeune femme qui se fait draguer par un compatriote sur un marché de Marcadet Poissonniers était à mourir de rire.

Spectacle, musique, danse : nous ne saurions que vous recommander cette soirée, quoiqu’un peu chère tout cumulé.

Mention passable au personnel du Cabaret, mention très bien aux musiciens et aux animateurs de la soirée !

Romain Dostes

​ 

Article précédent
Eritrea's got Soul des Asmara All Stars
Article suivant
Gracias de S.O.S Salsa
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir