Sugar Man de Malik Bendjelloul

Documentaires / Afrique du Sud

Sugar Man de Malik Bendjelloul

Red Box Films / Passion Pictures Limited / Hysteria Film Miracle sur les terres sud-africaines.

Partager cet article
L’histoire de Sixto Rodriguez est celle d’un conte de fées. Ce chanteur américain d’origine mexicaine, auteur de protest songs à la Bob Dylan dans les années 1970, était sans le savoir une star en Afrique du Sud tout en demeurant un anonyme dans le sien.

Là-bas, un enregistrement piraté tombé comme par magie entre les mains d’un passionné de musique s’est propagé de manière virale. La classe moyenne blanche opposée au régime de l’Apartheid a trouvé dans les textes de Rodriguez un hymne à la révolte et à la contestation, en parfait écho avec leur combat contre le régime ségrégationniste de Botha.

Bande annonce du film Sugar Man.


Sugar Man
retrace l’enquête de deux passionnés partis sur les traces de Rodriguez, et qui l’ont retrouvé presque par hasard, alors qu’il le croyait pour mort. Ils découvrent un vieil homme au visage d’Indien, vivant une existence solitaire et laborieuse dans la banlieue de Détroit. Le portrait de cet homme élégant, timide, fier de sa vie d’ouvrier est absolument bouleversant.

La suite n’est que le prolongement de ce miracle : Rodriguez est invité à jouer en Afrique du Sud dans des salles de plus de 50 000 fans qui le considèrent au-dessus d’Elvis Presley. L’atmosphère qui se dégage de ces « retrouvailles » est troublante, irréelle et vaut vraiment le détour.

Conte de fées mis à part, Sugar Man de Malik Bendjelloul est aussi l’occasion de parler de l’Afrique du Sud autrement, de montrer la société blanche sous un autre visage : celui de la lutte interne contre l’Apartheid.

Pour ces raisons, parce qu’il permet de découvrir un artiste majeur et parce qu’il entretient l’espoir de voir le talent de chacun un jour reconnu, courrez voir Sugar Man (et procurez-vous la BO par la même occasion).

Malik-Bendjelloul-et-Rodriguez

Malik Bendjelloul, le réalisateur, et Sixto Díaz Rodriguez, alias Sugar Man.
Zoom

Malik Bendjelloul, réalisateur de Sugar Man.

Né d’un père algérien et d’une mère suédoise, Malik Bendjelloul est l’auteur de plusieurs documentaires.

Sugar Man est son premier long métrage. Il lui permet de recevoir l’Oscar du meilleur documentaire parmi de nombreuses autres récompenses.

Pas mal pour un débutant !

Romain Dostes

Article précédent
Paradis : Amour d'Ulrich Seidl
Article suivant
Goodbye Bafana de Bille August
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !