Pata Pata de Miriam Makeba

Partager cet article

 

 

Pata_Pata_de_Miriam_MakebaAlbums / Afrique du Sud
5_etoiles
Pata Pata
de Miriam Makeba
Carinco Neue Medien AG
Si l’on devait n’avoir qu’un seul disque de Mama Afrika, ce serait celui-là.

 

Pour tout mélomane qui se respecte, avoir un CD de Miriam Makeba dans sa discographie est une nécessité.

La reine de la musique africaine, mondialement connue pour son tube Pata Pata est aussi l’une des artistes les plus lucides et les plus engagées de son temps.

Pour écouter et réécouter la voix en or de la Mama Afrika, dans des morceaux parfois entraînants, parfois mélancoliques, nous vous recommandons l’album Pata Pata, qui comporte la plupart de ses plus grands succès. 

Une actrice clef de la lutte contre l’apartheid

Née à Johannesburg, elle assiste à l’instauration de l’apartheid alors qu’elle a treize ans. D’abord choriste dans un groupe, elle chante ensuite seule. Très vite, elle profite de l’attention suscitée par sa voix exceptionnelle pour dénoncer le régime instauré par les Blancs dans son pays.

Cette dénonciation virulente lui vaut un exil qui durera plus de 30 ans et qui l’empêchera d’assister aux obsèques de sa propre mère.  En 1959, la voilà qui s’envole vers les Etats-Unis. Elle ne reviendra que pour la libération de Nelson Mandela à sa sortie de la prison de Robben Island.

Mais qu’à cela ne tienne : elle continue de critiquer le pouvoir sud-africain depuis les Etats-Unis. Elle apparaît ainsi dans le film Come Back, Africa du cinéaste américain Lionel Rogosin en 1960.

Sa notoriété conquise grâce au tube Pata Pata et la fascination qu’elle provoque pour la langue zouloue et son fameux claquement de langue (qu’elle célèbre dans The Click Song) lui valent d’être invité à l’ONU. A la tribune, elle prononce un réquisitoire aussi émouvant que déterminé contre le régime de l’apartheid, appelant la communauté internationale à user de tout son poids.

Pour découvrir ou écouter une des plus belles voix africaines du siècle dernier, nous vous recommandons cette compilation sortie en 2009. A écouter aussi, l’émission en 4 volumes que lui a consacrée le chroniqueur Alain Foka dans sa superbe émission « Archives d’Afrique », en podcast sur le site de RFI.

 

 

en-vente-a-la-boutique-africavivre

zoom

La vie de Miriam Makeba, placée sous le signe du panafricanisme

La vie de Miriam Makeba est marquée par sa passion et sa fierté pour son continent.

Polyglote, elle parle trois des langues les plus parlées en Afrique : le zoulou, le français et l’anglais, en plus de sa maîtrise du xhosa et du tswana.

Appelant l’Afrique à l’unité, elle a longtemps prévenu des dangers du morcellement.

Elle profitera de son exil pour parcourir l’Afrique : elle s’installe d’abord en Guinée, invitée par le président Sékou Touré, puis en Algérie, où elle participe à l’émulation politique dans la capitale.

Romain Dostes

​ 

Article précédent
Gracias de S.O.S Salsa
Article suivant
Hora Kota de Bonga
 
Ajouter un Commentaire
Code de sécurité
Rafraîchir
 

On ne va tout de même pas se quitter comme ça !

Restons en contact


À bientôt !